Skip to main content

To: Mme. Christine ROSSO Directrice des ports de la CCI du Var, M. Jean-Pierre GIRAN, Président de MTPM

STOP CROISIERES GRANDE RADE DE TOULON

La direction des ports de la Chambre de commerce et d'industrie du Var promet 100 escales de bateaux de croisières supplémentaires dans la rade de Toulon en 2023. Nous, citoyens de la rade, disons NON à cette hérésie environnementale. A la suite des habitants de Marseille et d'Ajaccio, nous entrons en lutte contre ces paquebots méga polluants.

Why is this important?

A quai, un tel mastodonte émet autant de dioxyde d'azote et de particules fines que 30.000 voitures roulant à 30 km/heure et autant d'oxyde de soufre que plusieurs millions de voitures diesel. Il consomme 8 à 10 fois plus de carburant qu'un ferry. Autoriser 100 de ces paquebots géants à faire escale équivaut à rajouter 800 à 1.000 escales de ferry aux 1.200 déjà programmées à Toulon. Mais cette fois à La Seyne-sur-Mer. Sur un quai qui n'est même pas électrifié.

Le centre de Toulon et les quartiers adjacents au port sont déjà asphyxiés par les ferries et le flux des véhicules embarquant et débarquant. Un objet laissé sur le balcon s’y recouvre de suie en 24h. Les particules que contiennent les fumées sont responsables de maladies respiratoires. Nous ne pouvons pas laisser cette situation empirer ni s’étendre à La Seyne-sur-Mer.

Les citoyens seront bientôt soumis à une zone à faible émission (ZFE) en ville. Mais quel sens cela a-t-il si, juste à côté, la pollution explose ?

L’électrification des quais, entreprise par la municipalité après des années de réclamations, ne résoudra pas tout, loin s’en faut : les navires trop anciens ne sont pas équipés pour se brancher - mais le port les accueille quand même - et les ferries, en été surtout, font une escale à la fois trop courte et trop énergivore pour pouvoir couper les machines.

Il y a urgence : dès ce printemps, MSC, l'armateur qui cause tant de soucis à Marseille, a ouvert une tête de ligne au môle d'armement de la Seyne, c'est-à-dire que les passagers y embarqueront et débarqueront 26 fois dans la saison.

En mer comme à quai, c'est toute la Méditerranée qui est mise en danger par les rejets de ces véritables villes flottantes. Selon l'ONG Transport et Environnement, les 203 paquebots qui ont sillonné les espaces maritimes européens en 2017 sont responsables de l’émission de plus de 10 millions de tonnes de dioxyde de carbone. Pire : cette flotte a rejeté 20 fois plus d’oxyde de soufre que les 260 millions de voitures qui circulent sur les routes européennes.

Cerise sur le gâteau : si elles sont une source indéniable de pollution, les croisières n’ont que de maigres retombées sur l’économie locale. Les repas sont servis à bord, une bonne partie des touristes ne débarque pas (30 à 70 % selon l'élu de Marseille délégué à l'économie). Maigres, sauf peut-être pour le concessionnaire des ports qui espère augmenter de 10% les 11 millions d'euros de son chiffre d'affaire. Nous n'entendons lui sacrifier ni notre cadre de vie ni notre santé.

La Méditerranée, son environnement et ses habitants doivent être préservés. Bornes électrifiées ou pas, que ce soit à La Seyne ou à Toulon, les paquebots de croisières, nous n'en voulons pas.

Pour une rade vivable, pour un environnement préservé et pour la santé de tous, signez et faites signer la pétition, rejoignez la campagne Stop Croisière grande rade de Toulon.

Plus d'infos sur : https://stop-croisieres.org/

Contact : [email protected]

Destinataires :
Lionel MOSNIER, Commandant du port de Toulon
Christine ROSSO, Directrice des ports de la CCI du Var
Jean-Pierre GIRAN , Président du Conseil de la métropole TPM
Jean-Louis MASSON, Président du Conseil départemental du Var
Renaud MUSELIER, Président du conseil régional de PACA
Sébastien FOREST, Directeur régional de l’environnement, de l’aménagement et du logement de PACA
Christophe BÉCHU, Ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires
Toulon, France

Maps © Stamen; Data © OSM and contributors, ODbL

Links

Updates

2024-04-27 11:43:32 +0200

5,000 signatures reached

2023-12-05 12:50:10 +0100

https://www.greenvoice.fr/assets/uploads/2023/12/article-var-matin.jpg

2023-11-02 10:08:16 +0100

Hier, le 01/11, Les pieds sur terre consacrait son émission à la pollution, en particulier celle des bateaux de croisières à Marseille. La grande rade de Toulon n'est pas encore aussi impactée et nous nous battons pour qu'elle ne le soit pas.
Le 3e interviewé, Guillaume Picard, est notre compagnon de lutte.
https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/les-pieds-sur-terre/quand-les-bateaux-de-croisiere-debarquent-a-marseille-1570017

2023-03-02 10:02:47 +0100

1,000 signatures reached

2023-02-26 21:05:39 +0100

500 signatures reached

2023-02-24 19:19:30 +0100

100 signatures reached

2023-02-24 17:44:45 +0100

50 signatures reached

2023-02-24 17:05:32 +0100

25 signatures reached

2023-02-24 16:46:27 +0100

10 signatures reached