To: Préfecture du Nord et ARS.

Sud-Plomb

NON AU PROJET D'ARRÊTÉ PRÉFECTORAL INSTITUANT DES SUP EN L'ÉTAT
Nous, riverains de l'usine Exide, habitant Lille ou Faches-Thumesnil, qui avons récemment pris connaissance du projet d'institution des Servitudes d'Utilité Publique dans la zone Exide ZE, n'acceptons pas ce projet mené dans l'urgence.

Why is this important?

Difficile d'accepter qu'un tel projet soit mené sans aucune concertation préalable avec les riverains, et qu'il soit seulement précédé d'une enquête publique au délai minimum d'un mois.
Difficile d'accepter qu'il soit mené sans aucune volonté d'informer les populations exposées à la pollution des sols.
Difficile d'accepter qu'il soit mené sans aucun dépistage systématique de l'intoxication au plomb, sans fournir des mesures de la pollution des sols suffisantes, et cohérentes, et surtout sans tenir compte de ces mesures pour établir le périmètre de la zone d'institution des servitudes ou remplacer les sols.
Et difficile d'accepter qu'un tel projet soit mené sans respecter le principe du pollueurpayeur, et qu'il fasse porter de manière injuste les frais de la pollution des sols aux populations exposées.
Vu le nombre et l'importance des défauts mentionnés ci-dessus, nous, riverains de l'usine Exide, habitant Lille ou Faches-Thumesnil, ne pouvons accepter en l'état le projet d'institution des Servitudes d'Utilité Publique dans la zone Exide ZE. Par conséquent, nous demandons :
1 qu'un nouveau projet soit mené dans la concertation avec les riverains
2 qu'une information claire, entière et précise soit faite aux populations exposées à la pollution des sols
3 qu'un dépistage systématique soit mis en œuvre
4 qu'une nouvelle et plus complète investigation des sols soit menée
5 qu'à partir de ces nouvelles mesures de pollution des sols, un nouveau périmètre soit défini
6 qu'un remplacement des sols pollués soit possible gratuitement, si souhaité par les riverains concernés
7 qu'une politique de suivi de la pollution des sols, de l'air et de l'eau soit établie, et accessible au public
8 qu'un recours en indemnisation pour les différents préjudices subis(anxiété, corporels, sanitaires et patrimoniaux au prix du marché) soit possible, et juridiquement soutenu, si souhaité par les riverains concernes
9 qu'une demande d'expropriation soit possible, et là aussi juridiquement soutenue, si souhaitée par le riverain concerné

26 Rue Jean Mermoz, 07200 Saint-Michel-de-Boulogne, France

Maps © Stamen; Data © OSM and contributors, ODbL