Skip to main content
Join Sylvie N. in signing this petition.

To: Etienne Guyot préfet de région Nouvelle Aquitaine

Non au muselage de notre association de défense de l'eau

Notre association de protection de l'eau et de l'environnement (APIEEE), située dans les Deux-Sèvres, vient de se voir retirer des subventions pour avoir "participé à l'organisation de la manifestation de Sainte-Soline", (ce qui est faux) et avoir "montré notre soutien" au mouvement contre les méga bassines (ce qui est vrai).
La subvention retirée représente environ 25% de notre budget ce qui met en cause l'emploi de notre salarié et notre survie.
Nous demandons que la préfecture retire cette sanction financière disproportionnée pour des faits qui ne sont même pas avérés, et qu'elle nous rétablisse dans notre rôle de représentation au sein des instances de gestion de l'eau dont elle nous a exclus depuis.

Why is this important?

La préfecture a donc choisi de mettre à mal notre liberté d'expression en nous retirant des subventions, et également en nous excluant de tous les comités de gestion de l'eau auxquels nous participions jusqu'à présent et dans lesquels nous faisions entendre une voix déjà minoritaire en faveur de l'eau potable et des milieux aquatiques.

Ce qui nous est en fait reproché, c'est notre position contre des projets de méga-bassines (immenses réserves d'eau à usage agricole, pompées dans les nappes phréatiques surexploitées).

En effet, nous estimons qu'il doit y avoir un débat démocratique sur ce sujet concernant tout le monde. Plusieurs recours gagnés contre ces projets, montrent d'ailleurs que la controverse est vive ¹. C'est également attesté par la position de plus en plus fréquente des scientifiques à l'encontre de ces projets ². Etant donnée notre mission sociale et notre expertise sur le sujet ³, il est aussi du devoir de l’APIEEE d’alerter la population et les pouvoirs publics lorsque nous identifions des projets qui menacent la ressource en eau de notre territoire.

Par ailleurs, cette sanction est particulièrement injuste car la subvention retirée est une subvention Fonjep (Jeunesse et Education Populaire) qui nous est accordée pour faire des animations nature auprès des enfants ou d'autres publics, du territoire, ce que nous faisons avec zèle : une centaine d'animations et plus de 1500 personnes sensibilisées en 2022.

QUE DEMANDONS-NOUS ?
Nous demandons que ces sanctions soient levées ce qui permettrait :
- de remettre une pluralité d'opinion dans les comités de gestion de l'eau et de conforter la liberté d'expression
- de continuer à lutter pour l'eau et le vivant
- de sauver un emploi (dans un bassin d'emploi sinistré classé en ZRR ou Zone de Revitalisation Rurale)
- de continuer nos animations nature dans une région où l'offre est rare

IL Y A URGENCE
Cette sanction menace directement la survie de notre association. Ce type d’actions effectuées pour museler les associations d’intérêt général est inacceptable.

Signez notre pétition pour afficher votre soutien et demander la levée de ces sanctions.

En attendant, pour nous aider financièrement et participer au maintien d’une partie de nos missions, vous pouvez aussi nous faire un don ici : https://www.helloasso.com/associations/apieee/collectes/suppression-de-subvention-pour-cause-de-militantisme


---
¹ https://www.ne17.fr/annulation-rs-boutonne

² https://www.ouest-france.fr/nouvelle-aquitaine/mauze-sur-le-mignon-79210/pour-florence-habets-multiplier-les-bassines-est-une-mal-adaptation-au-changement-climatique-c0a562ac-8f2a-11ed-af4b-47da76a71818

³ L’association APIEEE a pour missions :
- l’étude et la protection des nappes d’eau naturelle de tous types et de leur environnement, cours d’eau de tous type et leur environnement, tant sur les notions de quantité et de qualité ;
- la promotion d’une politique de l’eau cohérente, soucieuse des équilibres naturels et de l’intérêt général ;
- la formation et l’information des adhérents et du public intéressé par les problématiques d’eau et de son environnement ;
- l’initiation et l’éducation à l’environnement et aux sciences de la nature ;
- l'examen de la pertinence économique et sociale de projets utilisant des deniers publics ou non, et qui concerne directement ou indirectement les domaines de l’eau, de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme, susceptibles de porter atteinte aux intérêts défendus par l’APIEEE.

Deux-Sèvres, France

Maps © Stamen; Data © OSM and contributors, ODbL

Updates

2023-04-14 11:38:30 +0200

5,000 signatures reached

2023-03-16 14:44:32 +0100

1,000 signatures reached

2023-03-14 07:48:49 +0100

500 signatures reached

2023-03-13 08:09:27 +0100

100 signatures reached

2023-03-12 21:54:09 +0100

50 signatures reached

2023-03-12 20:58:49 +0100

25 signatures reached

2023-03-12 19:41:44 +0100

10 signatures reached