Skip to main content

Destinataire(s) : Madame Barbara Pompili (Ministre de la Transition écologique et solidaire) et Monsieur Bernard Doroszczuk (Président de l’Autorité de Sûreté Nucléaire)

Tricastin : 40 ans, ça suffit !

Tricastin est une centrale nucléaire à haut risque. Ensemble, exigeons du gouvernement et de l'Autorité de sûrété nucléaire une date de fermeture du réacteur n°1 de la centrale de Tricastin.

Pourquoi faut-il agir maintenant ?

Le 4e réexamen périodique du réacteur n°1 de Tricastin s’est déroulé du 1 er juin au 23 décembre 2019 en vue de décider de la prolongation de sa durée de vie à 50 ans ou de son arrêt.
EDF à publié le 17 février 2020 son rapport de conclusion du réexamen de Tricastin 1. Les dispositions proposées par EDF dans son rapport ont été soumises à une enquête publique et dans la foulée l’ Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) vient de donner un avis générique favorable à la poursuite jusqu’à 50 ans de la vie des réacteurs de 900 MWe.

Toutefois après cet avis générique, un avis spécifique sera rendu réacteur par réacteur. Pour le réacteur N°1 de Tricastin, il sera rendu avant fin 2022 après une nouvelle enquête publique.

Le réacteur n°1 de Tricastin présente de graves déficits en matière de sûreté au regard des exigences françaises et internationales appliquées à l’heure actuelle et les conséquences d'un accident seraient considérables, mettant en péril les riverains, l'environnement et l'économie locale.
Au vu des défauts de sa cuve, des incertitudes et des risques, le réacteur n°1 de Tricastin ne doit pas recevoir l’autorisation de fonctionner au-delà de la quatrième visite décennale.

Quarante ans ça suffit ! Stop Tricastin !
Nous vous demandons d’arrêter le réacteur n°1 de Tricastin.

Stop Tricastin - un collectif de citoyens de tous horizons unis pour obtenir la fermeture de la centrale de TRICASTIN et coordonner des actions qui visent à informer les citoyens, les élus et les médias sur les alternatives à l'énergie nucléaire.

Route du Site de Tricastin, 26130 Saint-Paul-Trois-Châteaux, France

Maps © Stamen; Data © OSM and contributors, ODbL


Commentaires

  • Cette dixieme anniversaire du disastre de Fukushima nous rappelle l'immense folie des centrales nucléaires et les degats inestimables qu'un accident entraine.
  • Je pense qu'il faut continuer la recherche concernant traitement des déchets nucléaire et la décomtamination mais qu'il faut abandonner cette technologie qui reste problématique à court et à (très) long terme
  • Je préfère réduire ma consommation d'énergie que nous faire courir un risque cauchemardesque.

Actualités

2020-07-03 17:16:18 +0200

50,000 signatures atteintes