Skip to main content

To: Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, et Monsieur Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires

A Pleyel, protégeons 600 enfants contre la pollution d’une nouvelle bretelle autoroutière !

Dans le quartier Pleyel, situé à Saint-Denis au nord de Paris, près de 600 enfants âgés de 3 à 12 ans sont en danger. Aujourd’hui, un ballet incessant de voitures et de camions passe déjà à proximité de leurs écoles. Pourtant, dans le cadre de la préparation des JOP de 2024, et contre toute logique, il a été autorisé la construction de nouvelles bretelles et la modification des voiries. Ce projet aura pour effet de concentrer encore plus la circulation à proximité immédiate de l’école maternelle Ignaz Pleyel et de l’école élémentaire Anatole France. D’un côté, ce sont près de 14 000 véhicules par jour qui longeront le bâtiment de l’école maternelle, et de l’autre ce sont près de 13 000 véhicules par jour qui longeront le bâtiment de l’école élémentaire.

Des solutions existent !

Il est encore temps d’agir pour la santé des enfants et d’éloigner une grande partie de la circulation induite par cet échangeur à 5 bretelles ! L’ancienne voie d’accès de l’A86 était située à 112 mètres de l’école, demain elle va être ramenée à seulement 12 mètres ! Alors que les enfants, littéralement pris en étau de cette circulation routière, respirent déjà un air très pollué, comment peut-on accepter d’aggraver la situation ?
Vite, il y a urgence à replacer cette route à distance des écoliers.

Why is this important?

Le groupe scolaire Pleyel - Anatole France est déjà exposé à des concentrations en dioxyde d’azote (NO2) qui dépassent le seuil de pollution recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Il n’est donc pas acceptable que la mise en place d’un échangeur autoroutier à 5 bretelles emprisonne littéralement ce groupe scolaire, concentrant ainsi la majeure partie de la circulation au cœur du quartier Pleyel. Avec ce projet, ce sont entre 10 000 et 20 000 véhicules supplémentaires qui vont longer les façades des deux écoles.

Dans son format actuel, l’échangeur augmentera donc la pollution de l’air, ainsi que la pollution sonore, mettant encore plus en danger la santé :
- de 600 écoliers de Pleyel
- des 70 très jeunes enfants, âgés de 3 mois à 3 ans, de la crèche du même quartier
- des employés de ces établissements
- de toutes les personnes habitant au cœur du quartier Pleyel dont les enfants qui fréquentent ces deux écoles.

Nous demandons avec cette pétition la mise en place d’un projet alternatif tel que porté par les parents d’élèves, les collectifs et les associations qui y travaillent depuis près de cinq ans. Ces projets alternatifs ne modifieront pas l’échangeur mais remettront la circulation là où elle a toujours été : en périphérie du quartier Pleyel. Ainsi ce sont tous les axes et les sens de circulation dans ce dernier qu’il faudra revoir afin d’impacter le moins possible le cœur du quartier Pleyel où se trouve ce groupe scolaire et où vivent des milliers de personnes. Éloigner la circulation routière d’une centaine de mètres sera bénéfique sur la santé des enfants, c’est la première mesure d’urgence à prendre.

Néanmoins, ce n’est pas suffisant. Il faudra mesurer et suivre l’évolution de la qualité de l’air que respirent les enfants.

Nous demandons donc l’installation de micro-capteurs sur les façades extérieures et dans la cour des deux écoles, ainsi que le déplacement de la station AirParif qui doit être installée à proximité du groupe scolaire et des voiries : les fenêtres de plusieurs classes donnent sur les voiries et non sur la cour du groupe scolaire.

Cette station et ces micro-capteurs auront deux objectifs : rendre compte de l’évolution en temps réel de la qualité de l’air au cœur du quartier Pleyel où se trouve ce groupe scolaire, et permettront de prendre d’urgence les mesures correctrices nécessaires si la qualité de l’air se dégradait (tel que nous l’anticipons suite à la mise en service de l’échangeur à 5 bretelles).

En plus de ces modifications et de ce système de relevé de pollution, nous demandons la création d’un jardin public d’1,2 hectare, à côté de l’école maternelle du groupe scolaire. Il permettrait d’éloigner la circulation induite par le futur échangeur de l’A86 à Pleyel et de créer un grand îlot de fraîcheur remplaçant un axe routier comprenant 4 puis 6 voies de circulation.

Malheureusement le cas des enfants du groupe scolaire à Pleyel n’est pas isolé. D’autres établissements scolaires, comme l’école Michel Servet à Lyon ou l’école Cours Julien à Marseille, pour ne prendre que deux exemples, dépassent également largement les recommandations de l’OMS.

Les condamnations de l’Etat pour ne pas protéger correctement ses citoyen.nes contre la pollution de l’air se multiplient :
- En 2019 l'État français a été condamné par la justice européenne,
- En 2021 le Conseil d’État a condamné la France à payer une amende de 10 millions d’euros,
- Le 16 juin 2023 le Conseil d’État a condamné l’État à verser des indemnités aux familles de deux enfants dont la santé a été impactée par la pollution de l’air au point de devoir déménager.

Qu’attendons-nous pour prendre des mesures concrètes pour protéger nos enfants ?
Monsieur Macron et Monsieur Béchu, au nom de l’État français, et pour la santé des plus jeunes, doivent réagir ! Signez la pétition !

Pour en savoir plus, visitez https://bit.ly/3woazUB ou contactez la FCPE 93 : [email protected]

Les organisations signataires :
https://live.staticflickr.com/65535/52021344691_94893df339_z.png

Saint-Denis, France

Maps © Stamen; Data © OSM and contributors, ODbL

Links

Updates

2023-11-23 15:49:40 +0100

A l'occasion de la journée mondiale des enfants le 21/11, le Réseau Action Climat publie sur Instagram une série de visuels pour dénoncer la pollution de l'air subie par les enfants : https://www.instagram.com/p/Cz30pC3I1ah/?igshid=NzBmMjdhZWRiYQ%3D%3D&img_index=3
https://www.greenvoice.fr/assets/uploads/2023/11/pleyel.jpg
Pour lire le rapport rédigé conjointement avec l'Unicef c'est ici https://reseauactionclimat.org/pollution-de-lair-et-pauvrete-des-enfants-de-linjustice-sociale-dans-lair/

2023-10-30 08:39:25 +0100

10,000 signatures reached

2023-10-13 11:49:48 +0200

Reportage L'Oeil du 20h sur France 2 du 12 octobre 2023 : https://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/video-une-ecole-encerclee-par-les-routes_6117438.html

Bientôt encerclés par un flux incessant de 13 et 14 000 voitures, les enfants suffoquent déjà dans le quartier ! Alors que l’Unicef dénonce l'exposition des enfants à la pollution de l’air car ayant des conséquences graves sur leur santé, alors que les taux de pollution relevés aux abords de l'école sont déjà TRES largement au dessus de la recommandation de l’OMS, les élus font la sourde oreille et ne veulent ni arrêter les travaux, ni déplacer l'école. C'est un scandale sanitaire qui s'annonce dans la plus grande indifférence. Ensemble, on peut interpeller et faire bouger les choses !

2022-11-09 19:01:00 +0100

5,000 signatures reached

2022-08-03 16:04:56 +0200

https://www.greenvoice.fr/assets/uploads/2022/08/SituationMurMtalliqueetStationAirparif.jpg

2022-08-03 16:02:35 +0200

En mars 2022, un mur préfabriqué de plus de 2,50m de hauteur comportant une matière isolante, a été érigé tout au long de la façade de l’école maternelle du groupe scolaire pour isoler la cour de ce dernier de la pollution de l’air induite par la circulation routière et les travaux de l’échangeur.
Une station AirParif a été installée au fond de cette cour d’école après la réalisation de ce mur, sans concertation avec les parents d’élèves, qui l’ont pourtant demandée en 2019 aux commissaires enquêteurs. Lesquels ont ajouté cette recommandation dans le rapport de l’enquête publique validant ce projet autoroutier.
Cette station n'est pas pertinente là où elle est installée, la pollution pénètre dans les classes par les boulevards Anatole France et Libération.

2022-03-20 10:32:45 +0100

1,000 signatures reached

2022-03-19 00:51:41 +0100

500 signatures reached

2022-03-16 19:21:06 +0100

100 signatures reached

2022-03-16 17:56:58 +0100

50 signatures reached

2022-03-16 17:35:28 +0100

25 signatures reached

2022-03-16 14:04:48 +0100

10 signatures reached