Skip to main content

Destinataire(s) : Maire de Nogent sur Marne - Jacques JP Martin / Maire Adjoint et chargée de l’enfance, l’éducation et la jeunesse, de la politique de la famille / Véronique Delannet

A nogent-sur-Marne : pour une cantine plus saine pour nos enfants

A nogent-sur-Marne : pour une cantine plus saine pour nos enfants

Un grand nombre d'enfants ne mange pas ou peu ce qui lui est proposé à la cantine scolaire. Nous, parents et citoyens de Nogent sur Marne demandons de privilégier des produits de qualité, frais, locaux et bios ainsi que l’instauration de deux menus végétariens obligatoires par semaine !

Pourquoi faut-il agir maintenant ?

Force est de constater que de nombreux enfants ne finissent pas leurs assiettes à la cantine. Froid, arrosé de sauce, sans goût : ce sont les remarques faites régulièrement par les enfants. Une quantité astronomique de nourriture est jetée chaque jour, sans compter les emballages plastiques.

Les plats provenant d'un prestataire ne sont pas cuisinés sur place. Difficiles à réchauffer, suremballés, nappés de sauce pour cacher la qualité médiocre, les plats de nos enfants leur sont proposés froids et de nombreux enfants se contentent du pain et du dessert.

La solution première serait de créer une cuisine centrale qui, en plus d'offrir de l'emploi aux Nogentais ou personnes de la région, permettrait de maîtriser la chaine complète de la restauration scolaire de la source des produits, à leur confection et leur distribution. Les produits seraient ainsi choisis et pourraient plus facilement être locaux, bio, de qualité, cuisinés en toute transparence et en limitant drastiquement les additifs dangereux , et distribués en limitant le transport, le temps de conservation et les emballages inutiles.

Plus écologique, plus transparente et maîtrisable, meilleure pour la santé de nos enfants et créatrice d'emploi : une cuisine centrale serait une solution pérenne permettant d'alimenter les établissement scolaires municipaux, voir les autres établissements publics de la Ville.

De plus, aujourd’hui, deux fois trop de viande et de produits laitiers sont servis aux enfants dans les cantines scolaires, en comparaison des quantités recommandées par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES). Nogent sur Marne n'échappe pas à ce constat.
La surconsommation de viande et de produits industriels peut entraîner une augmentation des maladies, comme l’obésité, le diabète, des maladies cardio-vasculaires… Cette surconsommation a également des effets dévastateurs sur la planète (déforestation, émissions de gaz à effet de serre, pollution des eaux…). Au contraire, diminuer la quantité de viande peut permettre de réduire le coût des repas, et en conséquence augmenter la part des produits de qualité, pour que valeurs nutritionnelles et plaisirs gustatifs soient également au menu.
Certaines villes ont déjà pris les devants, comme c’est le cas à Lille, Grenoble, Paris 2 ou encore Mouans-Sartoux qui ont entre 20 et 50 % de produits bio et déjà 2 menus végétariens par semaine en moyenne. Si ces villes ont déjà opéré une transition végétale des cantines scolaires pourquoi pas Nogent? Notre ville doit jouer son rôle dans la lutte contre le réchauffement climatique et faire de la santé des enfants une priorité.

Le test de restauration à 4 composantes est déjà un premier pas qui va dans le bon sens.

Face à ce constat, il est grand temps d’agir ! M. Martin, nous vous demandons :
- d'étudier la création d'une cuisine centralisée pour tous les établissements publics municipaux
- d'introduire dès maintenant une majorité de produits frais, bio et locaux ainsi que deux menus sans viande ni poisson pour tou.te.s par semaine, dont un exclusivement végétal (composé de céréales, légumineuses…mais sans fromage ni œuf) pour aller au delà de ce que prévoit la nouvelle loi “Agriculture et Alimentation”.

Pl. Roland Nungesser, 94130 Nogent-sur-Marne, France

Maps © Stamen; Data © OSM and contributors, ODbL


Commentaires

  • Trop de gaspillage alimentaire!
  • Trop de viandes, trop de sauces et de goût inapproprié, trop de gâchis

Actualités

2019-12-16 01:36:52 +0100

10 signatures atteintes