Skip to main content

Destinataire(s) : Proviseur du Lycée Masséna - Gilles Kleczek, région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Consommer mieux pour soi, l'environnement et les animaux.

Consommer mieux pour soi, l'environnement et les animaux.

La surconsommation de viande a un effet dévastateur sur la planète. En effet, l'industrie de la viande est celle qui pollue le plus. Pour le climat, et pour la liberté de choix, nous, élèves du lycée Masséna demandons l’instauration de plus d'options végétariennes quotidiennes à la cantine du lycée. Sur les 10 repas servis en semaines, l'objectif est de proposer au moins 5 repas sans viande ni poisson.

Pourquoi faut-il agir maintenant ?

Aujourd'hui la cantine du lycée propose 2 types de viandes différentes midi et soir (internat). Sur les 10 repas servis en semaines, seuls 2 sont sans viande, qui est remplacée par du poisson... Cette situation contribue à la surproduction de viande industrielle qui accélère le réchauffement climatique et contribue à la déforestation (1). En effet, l'industrie de la viande est responsable de 70% de la déforestation mondiale et 80% de la forêt amazonienne. Or, il est primordial de rappeler que les forêts sont nos principales barrières contre le réchauffement climatiques, les pandémies, la survie de la faune et la flore ainsi que celle des populations locales. C’est aussi un problème pour notre santé (2). La consommation de viande augmentent les risques cardio-vasculaires, les risques de diabète, cholestérol, cancers... De plus, réduire notre consommation de viande, c'est aussi sauver des vies animales.

Nous, élèves du lycée Masséna, rejoignons l’initiative afin d’affirmer notre engagement pour l’environnement, et demandons à la direction du lycée d’agir pour notre futur. Nous ne sommes pas tous et toutes végétarien·es mais nous voulons avoir le choix de consommer moins de viande. Nous demandons la mise en place d’options végétariennes ( sans viandes ni poissons ) quotidiennes équilibrées et de qualités, accessibles à tout.es. De nombreuses cantines lycéennes offrent déjà cette possibilité, pourquoi pas la notre ?

Ces menus végétariens offriront la possibilité à chaque lycéen·ne de choisir tous les jours son repas, et d’agir concrètement pour la transition écologique et la cause animale. L’instauration de ces menus végétariens quotidiens auront des effets positifs sur le climat (3), la santé des élèves et pour la cause animale, et dans le même temps, diminuer la part de viande permettra de libérer du budget pour introduire des produits de meilleure qualité et pour servir des repas plus variés (4).

Il est urgent d’agir pour la planète et il n’y a aucune raison de ne pas le faire. La nouvelle loi climat propose à tous les lycées qui le souhaitent d’expérimenter un menu végétarien quotidien en plus d’un menu végétarien hebdomadaire, désormais obligatoire (article 252, loi climat et résilience).

Avec cette initiative, nous voulons ouvrir le dialogue entre les élèves, et avec la direction, pour agir concrètement en faveur de la transition écologique.

Signez et partagez l’initiative aux élèves de votre classe pour montrer votre soutien.

Sources :
(1) IPBES 2020 et FAO 2013
(2) Cancer : cancérogénicité de la consommation de viande rouge et de viande transformée, OMS 2015, https://bit.ly/3AfSshU
(3) Rapport de Greenpeace "Menus végétariens à la cantine, quels impacts pour la planète?" - sept 2020 : https://bit.ly/35MBnR4
(4) Rapport Greenpeace et AVF “Option végétarienne dans les cantines : la réalité du terrain” - Février 2021 : https://bit.ly/3lh94BE

2 Av. Félix Faure, 06000 Nice, France

Maps © Stamen; Data © OSM and contributors, ODbL

Actualités

2022-02-01 19:04:48 +0100

100 signatures atteintes

2022-01-21 06:46:44 +0100

50 signatures atteintes

2022-01-20 20:57:34 +0100

25 signatures atteintes

2022-01-20 19:31:46 +0100

10 signatures atteintes