Skip to main content

Destinataire(s) : Kleber Mesquida (président du Conseil Départemental de l'Hérault), Michaël Delafosse (Président de la métrole de Montpellier)

Contre les projets routiers dans l'agglomération montpelliéraine

Ensemble, nous demandons l'arrêt immédiat des méga projets routiers dans l'agglomération montpelliéraine (L.I.E.N, COM, DEM) et le développement des mobilités durables.

L'urgence climatique est là, il faut agir !

Pourquoi faut-il agir maintenant ?

Le transport routier, développé depuis près d'un siècle au détriment des autres modes de transport, a montré ses limites. Il accapare l'espace public des villes, et son impact sur l'environnement et la santé des habitants n'est plus à démontrer (67000 décès en France chaque année liés à la pollution de l'air).

Le nord de Montpellier est le poumon vert de la métropole. Ces projets routiers vont polluer l’air que l’on respire, l’eau que l’on boit, accroître les risques d’incendies et d’inondations. C’est-à-dire saboter nos ressources et notre capacité à faire face au changement climatique.

Si ces projets se réalisent, ils permettront la bétonisation massive de cette partie encore préservée.
Des projets de ZAC et une réouverture de carrière sont déjà déposés, plus tout ceux qui viendront une fois que ces routes seront construite.

Montpellier, qui dépasse les seuils réglementaires de polluants définis par l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé), est toujours dans l'inertie de l'ancien monde.
- Le contournement ouest (COM), estimé à 400 millions d'euros, prévoit de détruire 16 hectares de terres agricoles.
- Les travaux de la liaison Nord (LIEN) estimé à 93,5 millions d'euros, sont en train de massacrer 80 hectares de zones naturelles, dont celle de Bel-Air, qui est le réservoir de biodiversité le plus riche de la métropole.

Ces projets sont aussi des projets industriels qui relieront deux autoroutes et faciliteront le passage des camions vers les ZAC et les entrepôts type Amazon. Encore des projets qui encouragent le frêt par la route !

Nous ne pouvons pas revenir en arrière, nous devons agir maintenant pour bloquer les travaux et protéger notre environnement !

Nous demandons l'arrêt immédiat de ces projets et un développement ambitieux d'autres moyens de déplacements (transport en commun, vélo..).

Campagne soutenue par Le collectif Sos Oulala, Greenpeace Montpellier, XR Montpellier, ANV COP21 Montpellier, Autre COM.

Comment sera-t-elle remise

Nous organiserons une conférence de presse sur le tracé du L.I.E.N. avec un appel à un rassemblement des personnes, associations, collectifs, mouvements politiques qui luttent contre le LIEN et son monde de béton.

Grabels, France

Maps © Stamen; Data © OSM and contributors, ODbL

Actualités

2022-02-27 21:31:05 +0100

Bonjour,
On a besoin de votre aide : jusqu'à fin octobre 2022 une cagnotte en ligne est ouverte : https://www.leetchi.com/c/es-destructrices

Chaque personne compte : participez et faites circuler autour de vous ! Nous avons besoin de vous ! Il est encore temps de stopper ce projet routier inutile !

https://youtu.be/X-GdqC5RZUI

- Pour participer, il faut aller sur ce site : https://www.leetchi.com/c/es-destructrices

- Retrouvez nos actualités contre le LIEN sur notre page web : https://www.sosoulala.org/

Merci pour votre participation !

2022-02-08 21:13:06 +0100

Il est encore temps de stopper le projet routier du LIEN au nord de Montpellier !
Depuis le jugement du conseil d’Etat tombé en plein été, le Département claironne qu’il peut détruire de plein droit. C'est faux. Aucune estimation des impacts climatiques de ce projet routier n’a été produite et le chantier multiplie les irrégularités sur la préservation des espèces protégées . Les associations environnementales poursuivent la bataille judiciaire sur les espèces protégées (recours en contentieux sur la dérogation additionnelle depuis décembre 2021) et demandent au préfet de se conformer à ses obligations.

Le cabinet d’avocat de Corinne Lepage, souligne « l’illégalité des travaux puisque le chantier se réalise alors que la déclaration d’utilité publique du projet du LIEN est caduque » ...:

2021-10-22 11:37:34 +0200

Le Moratoire porté par le collectif « la Déroute des routes » dénonce aujourd’hui les 12 milliards d’argent publics dépensés sur 55 projets routiers destructeurs. Nous appelons à un changement radical dans les politiques d’aménagement territoriaux. »
Nous appelons à un moratoire sur les projets routiers destructeurs : https://framaforms.org/pour-un-moratoire-sur-les-projets-routiers-destructeurs-appel-de-la-coalition-la-deroute-des-routes

Mettre les routes en déroute ! Adresse du collectif : https://twitter.com/La_Deroute

2021-09-27 21:06:04 +0200

1,000 signatures atteintes

2021-05-24 21:13:20 +0200

500 signatures atteintes

2021-01-20 23:04:39 +0100

100 signatures atteintes

2021-01-19 17:57:36 +0100

50 signatures atteintes

2021-01-19 16:51:33 +0100

25 signatures atteintes

2021-01-13 21:48:36 +0100

10 signatures atteintes