Skip to main content

Destinataire(s) : Kleber Mesquida (président du Conseil Départemental de l'Hérault), Michaël Delafosse (Président de la métrole de Montpellier)

Contre les projets routiers dans l'agglomération montpelliéraine

Contre les projets routiers dans l'agglomération montpelliéraine

Tous ensemble, demandons l'arrêt immédiat des projets routiers dans l'agglomération montpelliéraine (L.I.E.N, COM) et le développement des mobilités durables ! Construisons un avenir durable qui préserve la santé humaine et la biodiversité.

Pourquoi faut-il agir maintenant ?

Le transport routier, développé depuis près d'un siècle au détriment des autres modes de transport, a montré ses limites. Il accapare l'espace public des villes, et son impact sur l'environnement et la santé des habitants n'est plus à démontrer (67000 décès en France chaque année liés à la pollution de l'air).

Le coût de possession, en moyenne 3000€ par véhicule chaque année, représente un budget important pour ceux qui sont dépendants de la voiture dans leur vie quotidienne.
Aujourd'hui nous avons besoin de construire une société résiliente, écologique et sociale. Les déplacements en vélo, à pied, en transport en commun, doivent être encouragés.

Montpellier, qui dépasse les seuils réglementaires de polluants définis par l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé), est toujours dans l'inertie de l'ancien monde.
- Le contournement ouest (COM), estimé à 400 millions d'euros, prévoit de détruire 16 hectares de terres agricoles.
- Les travaux de la liaison Nord (LIEN) sont en train de massacrer 60 hectares de zones naturelles, dont celle de Bel-Air, qui est le réservoir de biodiversité le plus riche de la métropole.

Campagne soutenue par Greenpeace Montpellier, XR Montpellier, ANV COP21 Montpellier

Grabels, France

Maps © Stamen; Data © OSM and contributors, ODbL


Commentaires

  • Stop aux investissements dans des projets routiers polluants !

Actualités

2021-01-13 21:48:36 +0100

10 signatures atteintes