Skip to main content

Destinataire(s) : ÉLU-E-S DE LA MAIRIE DU MANS

2 repas végétariens par semaine, OF COURSE Le Mans peut le faire !

Nous, citoyen-ne-s et parents d’élèves, demandons aux élu-e-s de la ville du Mans :

1/ D’INTRODUIRE DEUX REPAS VÉGÉTARIENS PAR SEMAINE AVANT FIN 2019

2/ D’AUGMENTER LA PART DU BIO DANS TOUTE LA RESTAURATION SCOLAIRE

Pourquoi faut-il agir maintenant ?

DEUX FOIS TROP ! Aujourd’hui, deux fois trop de viande et de produits laitiers sont servis aux enfants dans les cantines scolaires, en comparaison avec les quantités recommandées par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES).

Or, la surconsommation de viande a des conséquences sur la santé des enfants, entraînant entre autres surpoids et obésité. Elle a aussi des effets dévastateurs sur la planète puisque l’élevage industriel est responsable de 14,5% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

Par ailleurs, il est prouvé que la viande est l’un des aliments les plus gaspillés et la fréquentation des cantines augmente les jours où un repas sans viande est proposé. La viande coûte cher. En consommer moins permet de dégager du budget pour acheter des produits bio et de meilleure qualité.

A partir de novembre 2019, la loi Alimentation prévoit l’instauration d’un menu végétarien obligatoire par semaine dans toutes les cantines scolaires. Certaines villes ont déjà pris les devants en allant plus loin que ce cadre réglementaire : Lille et Grenoble proposent déjà beaucoup de produits bio et deux menus végétariens par semaine en moyenne dans leurs cantines scolaires.
Au Mans, la cuisine centrale sert plus de 10 000 repas par jour dont 8 000 à destination des crèches et écoles primaires.

C’est pourquoi nous, citoyen-ne-s et parents d’élèves, demandons aux élu-e-s de la ville du Mans :

1/ D’INTRODUIRE DEUX REPAS VÉGÉTARIENS PAR SEMAINE AVANT FIN 2019
Il est urgent de favoriser la consommation de protéines végétales, par rapport aux protéines d’origine animale. Lentilles, pois chiches, etc sont d’excellentes alternatives, bonnes pour la santé des enfants et goûteuses. Mais il faut savoir les cuisiner et former le personnel de cantine.

2/ D’AUGMENTER LA PART DU BIO DANS TOUTE LA RESTAURATION SCOLAIRE
Aujourd’hui au Mans, la part du bio est de 17%. La qualité des repas servis à la cantine doit être améliorée : il est urgent d’augmenter la part de local et de bio, pour garantir une alimentation sans pesticides, sans OGM, ni additifs chimiques à nos enfants.

Mesdames et Messieurs les élu-e-s, un peu d’audace et d’engagement pour nos enfants. Ils méritent des repas de qualité aujourd’hui et une planète respirable demain !

OF COURSE Le Mans peut être une ville exemplaire pour la transition écologique. Faites en sorte qu’elle le soit : nous comptons sur vous !

#OfCourseLeMans #CantineVerte

Mairie Du Mans, Place Saint-Pierre, Le Mans

Maps © Stamen; Data © OSM and contributors, ODbL


Commentaires

  • Je suis fonctionnaire de la ville du Mans, dans les écoles maternelles, et je suis végétarienne.
  • Je suis convaincue que trop de viande est mauvais pour la santé et la planète
  • Mes enfants ne mangent pas de viande à l'école, une alternative pour ces régimes alimentaires est la bienvenue

Actualités

2019-09-24 09:17:07 +0200

500 signatures atteintes

2019-04-25 18:43:56 +0200

100 signatures atteintes

2019-04-19 11:25:18 +0200

50 signatures atteintes

2019-04-16 13:00:24 +0200

25 signatures atteintes

2019-04-15 13:49:03 +0200

10 signatures atteintes