Skip to main content
Join Bernard C. in signing this petition.

To: Messieurs le Ministre des transports et le Ministre de la Transition Ecologique et de la cohésion des territoires,

Non à l'autoroute A154-A120 !

Si vous aviez 1 milliard d'euros à investir en Eure-et-Loir pour développer les transports, que feriez-vous ?
Plutôt que de rouvrir les petites lignes de train, développer le fret ferroviaire et aménager intelligemment les routes existantes, les élus du territoire continuent de promouvoir un projet vieux de 20 ans, sans intérêt économique et contraire aux stratégies nationales de lutte contre le changement climatique.
Nous voulons empêcher ce désastre économique et écologique de se produire, et faire des nouveaux choix de développement, ancrés dans le présent et surtout dans l’avenir de nos enfants et petits-enfants !

Why is this important?

Pourquoi faut-il agir maintenant ?

Monsieur le Ministre des Transports,
Monsieur Le Ministre de la Transition Ecologique et de la cohésion des territoires,

Notre collectif est né en janvier 2023 pour venir renforcer les actions des associations membres de la FEEL (Fédération Environnement Eure-et-Loir) contre ce projet anachronique, voici pourquoi : 

👉 Alors que l’État a pris des engagements bas carbone, ce projet est aux antipodes des enjeux de réduction de gaz à effet de serre : il a été pensé il y a plus de 20 ans et ne serait réalisé qu’à horizon 2030 ! La DUP (Déclaration d'Utilité Publique) de 2018 et son chiffrage à plus d'1 milliard d'euros et 350 000 tonnes de CO2 sont hors sujet aujourd'hui !

👉 Avant toute chose, chaque mètre de bitume pompe 1 litre d’eau de nos nappes phréatiques qui sont chaque année de plus en plus menacées, et empêchent nos agriculteurs de produire à plein régime (-40% de droit à irrigation en 6 ans). La ressource en eau va devenir si rare qu’on sera bientôt rationnés et tout supplément de surface artificialisée contribue directement à augmenter les problèmes de graves inondations en alternance avec de graves sécheresses !

👉 Ce projet va à l'encontre des objectifs que la France s’est fixés en matière d’artificialisation : 660 hectares de terres agricoles seraient artificialisées, et 90 hectares d’espaces forestiers traversés. Au total : 750 hectares de terres fertiles seraient ainsi menacées. Par ailleurs, la destruction massive d’habitats naturels affecterait directement la faune et la flore, donc la chaîne alimentaire dont nous faisons partie.

👉 Les fortes pollutions de l’air et les nuisances sonores attendues dans les 35 communes limitrophes affecteraient de plein fouet les riverains et riveraines, en plus d’augmenter l’accidentologie dans les villages, ce qui obligerait les mamans à déposer les enfants en voiture contre poussettes et vélos aujourd'hui….

👉 Poussé par des élus locaux, notamment sur Chartres et Dreux, ce projet n’a aucune cohérence économique : d’une part au vu du coût pour le concessionnaire (qui aura besoin d’une énorme subvention d’équilibre), d’autre part pour les 35 communes qui devraient prendre en charge toutes les mesures d’accompagnement, et enfin pour les Euréliens navigant tous les jours entre Chartres et Dreux qui ne voudront pas sacrifier leur budget vacances pour payer le péage pour leur trajet quotidien (prix du simple trajet à 6 €) et qui contourneront l’autoroute, comme de nombreux PL, en passant par les villages (presque 100 communes sont concernées)

Pour ces raisons, nous demandons aux collectivités locales et à l’État d'agir : notre collectif exige un arrêt du projet d'autoroute afin de préserver le cadre de vie eurélien et régional, et s’associe bien entendu à l’arrêt de tous les projets autoroutiers en France avec la Déroute des Routes car ils contribuent à tuer progressivement nos ressources naturelles en France, eau, agriculture et biodiversité !

D'ici peu, vous allez nous annoncer la liste des projets autoroutiers maintenus par le gouvernement. L'Etat n'ayant encore rien engagé sur ce projet, il est encore temps de le stopper. Nous vous demandons, Monsieur le Ministre des Transports, de bien vouloir entendre cet appel citoyen massif afin de vous éviter un nouvel A69 ici en Eure-et-Loir, à une heure de la capitale. 

Pour les mêmes raisons, nous vous demandons, Monsieur Le Ministre de la Transition Écologique et de la Cohésion des Territoires, de bien vouloir revoir votre liste des 167 projets sortis de la loi ZAN afin de conserver l’esprit dans lequel cette loi ZAN a été votée pour réduire les surfaces artificialisables de la France. Ce ministère doit protéger tous les français, dans la durée, des impacts directs de cette artificialisation sur le dérèglement climatique et sur les catastrophes “dites naturelles” pour lesquelles nous sommes évidemment responsables. STOP ! 

Comment pouvez-vous qualifier ces projets destructeurs de projets d’envergure nationale et européenne d’intérêt général majeur alors qu’ils menacent directement nos ressources et sont accélérateurs de catastrophes “naturelles” ?

Ces projets n’ont par ailleurs pas été sélectionnés de façon démocratique mais arbitraire, et ce, au détriment de tous les vivants sur le sol français !

Si vous avez des enfants et des petits-enfants et que vous vous souciez de leur avenir, vous DEVEZ abandonner ce projet d'autoroute d’une autre époque, et investir dès maintenant et massivement dans la réouverture des petites lignes de train et dans le fret ferroviaire, comme engagé dans le Contrat Plan Etat Région de l'été 2023. 

Nous sommes de plus en plus nombreux en Eure et Loir à dire NON au projet de mise en concession de nos RN12 et RN154 : 
je suis agricultrice bio et ma baisse de ressource en eau menace mon activité,
je suis père de 2 enfants et agriculteur, et mon exploitation va être coupée en deux sans compensation, 
je suis maman d'une petite fille en poussette dans un village calme aujourd'hui mais qui demain sera traversé par des convois de poids lourds, 
je suis ingénieur en génie civil à la retraite et je travaille sur des alternatives ferroviaires, 
je suis papa de deux enfants et maire d'un village sacrifié au coeur d'une vallée classée, 
je suis agriculteur conventionnel et ma propriété deviendra invendable quand les poids-lourds passeront sous mes fenêtres pour éviter de payer l'autoroute, 
je suis étudiant et vraiment inquiet pour mon avenir, 
je suis habitant d’un village d’Eure-et-Loir et je ne veux pas d’une plateforme logistique dans mon jardin. 

Et vous, Madame, Monsieur, chers concitoyens Euréliens, pourquoi vous opposez-vous à ce projet d'autoroute en Eure-et-Loir ? Contactez-nous, signez et partagez cette pétition adressée à nos deux ministres.

Le Collectif Non A154 A120
28100 Dreux, France

Maps © Stamen; Data © OSM and contributors, ODbL

Links

Updates

2024-05-26 09:25:11 +0200

1,000 signatures reached

2024-04-30 12:33:39 +0200

500 signatures reached

2024-04-30 11:29:22 +0200

Il ne reste plus que 48 heures pour empêcher le désastre en commentant le projet de décret du Miinistre de la Transition Ecologique sur les 167 projets qui échapperaient à la loi ZAN (principalement des autoroutes, des prisons, des EPR et des installations militaires, rien pour l'éducation ou la recherche agronome, médicale ou la préservation des espèces par exemple. Cliquez sur https://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-d-arrete-relatif-a-la-mutualisation-a3013.html#forum1040598
et allez tout en bas de page à droite sur le bouton bleu commenter pour pouvoir vous exprimer.
Diffusez ensuite le plus largement possible.
C'est ça la démocratie, empêcher les décisions de l'Etat lorsqu'elles sont destructrices et arbitraires et contre l'intérêt des français.

2024-04-07 10:04:10 +0200

100 signatures reached

2024-04-06 15:13:53 +0200

50 signatures reached

2024-04-06 12:01:25 +0200

25 signatures reached

2024-04-05 23:31:46 +0200

10 signatures reached