Skip to main content

Destinataire(s) : Habitant.e.s du territoire, citoyen.ne.s engagé.e.s pour la préservation de l'environnement, élu.e.s locaux

NON à l'extension de la carrière Lafarge sur Château-Gontier (53)

L'entreprise Lafarge exploitant la carrière des Coudrays (extraction de sables) sur les communes de Château-Gontier-Sur-Mayenne et Marigné-Peuton (53) demande une autorisation de renouvellement et d'extension de leur site.
Cette demande d'autorisation représente une superficie totale de 93ha dont 43 ha en renouvellement et 50 ha en extension.
Sur les surfaces concernées se trouvent 17ha de bois qui devront être défrichés, ainsi que 33ha de terres agricoles fertiles et productives.
Une enquête publique est en cours. Votre signature peut contribuer à faire pression pour que ce projet destructeur n'aboutisse pas.

Pourquoi faut-il agir maintenant ?

La demande d'extension de la Carrière des Coudrays par l'entreprise LafargeHolcim sur les communes de Château-Gontier sur Mayenne et Marigné-Peuton (53) est un projet destructeur au niveau environnemental.

"Les impacts résultants du projet à la suite des mesures envisagées seront nuls à faibles, voire positifs à entièrement maitrisés" Etude d'impact - LafargeHolcim

Vraiment?

- Sur les 50ha concernés par cette demande d'extension, on trouve 17ha de forêt qui seront défrichés. Cette disparition d'espaces boisés portera atteinte à la survie de nombreuses espèces protégées (l'écureuil roux, l'autour des palombes, etc...). De plus, la forêt a un rôle essentiel dans la régulation du changement climatique (micro-climat, stockage carbone).

- 3 zones humides sont également concernées : ce sont des écosystèmes complexes et précieux. On y trouve de nombreuses espèces d'amphibiens. Ces zones humides sont essentielles dans la préservation de la biodiversité. De plus on observe de plus en plus de phénomènes climatiques extrêmes (sécheresses, fortes pluies...) Ces espaces ont un rôle primordial pour limiter les inondations dans les villes.

-Lafarge se vente de créer 3 emplois supplémentaires grâce à l'extension. Cependant, ne peut-on pas faire mieux? Sur les 33ha de terres agricoles menacés, il est possible d'installer au moins un agriculteur et même plus si on y développe des projets à taille humaine, tel que du maraîchage diversifié, de l'arboriculture, de l'élevage extensif...

- Les exploitants de carrières sont dans l'obligation légale de restaurer le milieu suite à l'extraction. Ils se servent de déchets inertes pour compenser les matériaux retirés. Il n'y a aucune transparence sur l'origine de ces déchets et bien que des mesures soient mises en places pour assurer l'isolation de ceux-ci dans le sol une fois enfouis, nous ne sommes jamais entièrement à l'abri d'une pollution diffuse des eaux souterraines. De plus, la vie du sol ne sera jamais totalement retrouvée.

- L'exploitation de la carrière actuelle consomme 66 000 m3 par an. Le projet d'extension va nécessité de venir puiser dans la nappe phréatique une quantité d'eau au moins égal à ce volume. La ressource en eau va devenir de plus en plus rare dans les années à venir, les sécheresses anormales que nous connaissons depuis quelques années en sont un signal fort. Il serait inconscient d'autoriser cette folie de plus.

En plus d'avoir une atteinte à la biodiversité et au climat, ce projet participe à l'altération de notre paysage bocager.

Il est important que nous nous opposions à ce projet pour préserver notre environnement à notre échelle. Nous sommes conscient que dans le système consumériste actuel, les matériaux extraits semblent indispensables, pour construire, bétonner, reconstruire... Il est temps que nous réalisions l'urgence d'évoluer vers plus de sobriété : rénovation de l'existant, utilisation de matériaux bio-sourcés ou recyclés, limitation de l'étalement urbain,...

Signez cette pétition c'est faire votre part pour stopper un projet destructeur de plus.

L'enquête publique se termine le jeudi 21 juillet à 17h. Nous remettrons en mains propres les signatures au commissaire enquêteur pour lui témoigner de la mobilisation citoyenne.

La liste des signataires viendra peser dans l'évaluation de l'enquête publique. Ne sous-estimons pas l'importance du poids de l'avis des citoyens.

Comment sera-t-elle remise

En mains propres ce jeudi, à la mairie de Château-Gontier sur Mayenne.

53200 Château-Gontier-sur-Mayenne, France

Maps © Stamen; Data © OSM and contributors, ODbL

Actualités

2022-07-20 07:11:05 +0200

1,000 signatures atteintes

2022-07-19 23:36:41 +0200

500 signatures atteintes

2022-07-19 12:00:12 +0200

100 signatures atteintes

2022-07-19 07:40:38 +0200

50 signatures atteintes

2022-07-18 23:33:13 +0200

25 signatures atteintes

2022-07-18 23:12:31 +0200

10 signatures atteintes