Skip to main content
Soutenez Elodie F. en signant cette pétition.

Destinataire(s) : Madame la Préfète du département de l'Aveyron

Non à la destruction de la Cascade et de sa biodiversité exceptionnelle !

Cette pétition a pour but de faire pression sur la Préfète de l'Aveyron afin qu'elle ne signe pas l'arrêté préfectoral d'autorisation environnementale du projet ZEC entrainant la destruction de la chaussée du moulin de Paillès de Saint-Georges-de-Luzençon (12100).

Pourquoi faut-il agir maintenant ?

Nous, Collectif pour la Sauvegarde de la Chaussée du Moulin de Paillès, sommes déterminés à lutter contre un projet inutile et contre-nature qui va défigurer le paysage et détruire la biodiversité. Aujourd’hui, seule la Préfète de l’Aveyron a le pouvoir d’interdire ce projet en ne signant pas l'arrêté préfectoral autorisant la destruction de ce lieu magnifique. Aidez-nous à obtenir l’annulation d’un projet écocide biaisé par des intérêts financiers.

Ce projet comporte la création d’une Zone à Expansion de Crues (ZEC) impliquant la destruction inutile de la Chaussée du Moulin de Paillès construite en 1661. L’enquête d’utilité publique qui a conclu à la destruction de la cascade (février 2022) a manifestement été orientée vers la seule obtention par le maire d’une subvention publique de 1,3 million ; l’enquêteur restant sourd à tous nos arguments notamment d’experts.

🆘 La destruction de la Chaussée est désormais suspendue à un arrêté préfectoral imminent, il y a urgence à agir !

Pour une réduction ridicule, lors des crues sévères du Cernon, de la hauteur d’eau (quelques centimètres) au niveau des 4 ou 5 habitations construites en zone inondable dans le lit majeur, ce lieu magnifique, aménagé en 1661 sera détruit, impliquant par arrêté :
❌- l'arrachage et le dessouchage de 1800 arbres (dont une essence rare protégée : le peuplier noir) ;
❌- la destruction de l'habitat des plusieurs espèces protégées (loutres et castors d'Europe) ;
❌- le reprofilage et le curage du lit de la rivière, le Cernon, sur 670 mètres linéaires en incisant le lit mineur de la rivière et en enlevant plus de 70 000 m3 de matériaux ;
❌- la création d'une ZEC sur 3 hectares de parcelles agricoles fertiles en creusant un trou sur 15 000 m² et en enlevant 13 000 m3 de matériaux ;
❌- la destruction de la chaussée de moulin de Paillès construite en 1661 (patrimoine archéologique et affectif des Saint-Georgiens).

Pourtant, de leur propre aveu, les promoteurs du projet de ZEC reconnaissent que le gain sur les rares crues ne serait que de quelques centimètres.

Le parcours de santé, le cheminement piétons et la passerelle, dérisoires aménagements proposés en contrepartie par l’Agence de l’Eau Adour-Garonne ne sauraient compenser les dégâts irréversibles sur un patrimoine que la nature a mis des centaines d’années à constituer.

Alors que nous devons protéger la biodiversité et lutter contre le dérèglement climatique, il est encore plus inacceptable de détruire cette réserve de biodiversité.

🛑 Nous demandons à Madame la Préfète de l’Aveyron de rejeter immédiatement le projet.

DITES NON A LA DEFIGURATION ET A LA DEVITALISATION DE CE PAYSAGE MAGNIGIQUE !
SIGNEZ LA PETITION !
MERCI DE VOTRE SOUTIEN !

12100 Saint-Georges-de-Luzençon, France

Maps © Stamen; Data © OSM and contributors, ODbL

Actualités

2022-05-19 13:03:37 +0200

LES CAROTTES SONT CUITES !!!
Malgré la remise d’une pétition de plus de 4000 signatures ;
Malgré un argumentaire étayé et de nombreuses contre-propositions formulées par les experts du Collectif ;
La Préfète de l’Aveyron a signé le 6 mai 2022 l’ARRETE PREFECTORAL portant DECLARATION D’INTERET GENERAL et AUTORISATION ENVIRONNEMENTALE concernant le projet de création d’une ZEC entrainant la DESTRUCTION DE LA CHAUSSEE DU MOULIN DE PAILLES sur la commune de Saint-Georges-de-Luzençon (12100).
http://www.aveyron.gouv.fr/declaration-d-interet-general-et-autorisation-a8997.html
Une FOUILLE D’ARCHEOLOGIE PREVENTIVE au niveau de la CHAUSSEE DU MOULIN DE PAILLES devra être réalisée avant le début des travaux.
Les travaux prévus par le projet EGIS peuvent maintenant être réalisés dans les conditions fixées par l’arrêté préfectoral (en principe, début des travaux automne 2022).
L’arrêté d’autorisation environnementale est susceptible de recours devant le tribunal administratif de Toulouse.

2022-04-23 09:49:22 +0200

Le texte de la LRAR transmise à Mme la Préfète de l'Aveyron :
https://scontent-cdt1-1.xx.fbcdn.net/v/t39.30808-6/278286296_343420944440474_7809315130511676367_n.jpg?_nc_cat=103&ccb=1-5&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=-uYut26COVoAX8elGUB&tn=YJiyeSZONecBXatk&_nc_ht=scontent-cdt1-1.xx&oh=00_AT_zQwQ0zX8pNoDX4tEWrC7iFIgsVHe8KfdZ9Y5aUthAdg&oe=6274DE13

2022-04-22 17:31:33 +0200

LE COLLECTIF POUR LA SAUVEGARDE DE LA CHAUSSEE REMET A MADAME LA PREFETE LA PETITION CONTRE LE PROJET ZEC A SAINT-GEORGES-DE-LUZENÇON
Les promoteurs de ce projet savent pourtant, par les nombreux rapports coûteux qu’ils ont eux-mêmes commandés (Antéa 2017, Cereg 2019, Egis 2020 et 2021…), que la diminution de la hauteur d’eau engendrée par la création de cette ZEC pour les crues sévères du Cernon est dérisoire (quelques centimètres).
Ce projet ZEC est donc sans objet, néfaste pour notre patrimoine et écocide.
Il prévoit entre autres :
- l’arrachage et le dessouchage de 1800 arbres, dont des essences rares et protégées (peupliers noirs),
- la démolition de la chaussée de moulin de Paillès construite en 1661.
Ce projet ne permettra pas de réduire la vulnérabilité du village face aux inondations.
Elle vient d’être transmise (LRAR) à Madame la Préfète de l'Aveyron pour lui demander de ne pas autoriser le projet ZEC en ne signant pas l’arrêté d’autorisation environnementale.

2022-04-20 11:22:00 +0200

Dans quelques jours, la PREFETE DE L’AVEYRON aura la lourde tâche de prendre la DECISION FINALE DE REFUSER OU D’ACCORDER L’AUTORISATION ENVIRONNEMENTALE.
À l’heure où le Président de la République souhaite faire planter 140 millions d’arbres d’ici 2030, est-il judicieux d’en détruire inutilement 1800 dans quelques semaines ?
Par cette pétition, Le Collectif et les signataires demandent à Mme la Préfète de REFUSER L’AUTORISATION ENVIRONNEMENTALE demandée par le SMBVTAM.
Cette pétition sera envoyée par LRAR à Mme la Préfète le 22/04/2022 pour essayer d’infléchir sa prise de décision et la convaincre de ne pas signer l’arrêté d’autorisation environnementale.
MERCI A TOUS POUR VOTRE RAPIDE MOBILISATION contre ce projet écocide, inutile et coûteux qui ne permettra pas de réduire la vulnérabilité du village face aux inondations.
LA MOBILISATION CONTRE LA REALISATION DE CE PROJET NE S’ARRETE PAS AVEC LA REMISE DE CETTE PETITION, ELLE CONTINUE.

2022-04-17 12:10:53 +0200

1,000 signatures atteintes

2022-04-17 09:52:23 +0200

500 signatures atteintes

2022-04-09 21:29:10 +0200

100 signatures atteintes

2022-04-08 22:09:00 +0200

50 signatures atteintes

2022-04-08 16:12:44 +0200

25 signatures atteintes

2022-04-07 21:13:22 +0200

10 signatures atteintes

2022-04-07 11:11:35 +0200

Quelques liens pour mieux comprendre le sens de notre pétition :
https://www.facebook.com/Agir-avec-les-Saint-Georgiens-107382821048014
https://www.facebook.com/Agir-avec-les-Saint-Georgiens-107382821048014/photos/pcb.464409238678702/464409165345376/
https://www.millavois.com/2021/06/13/opinion-cascade-en-danger/
https://www.millavois.com/2020/12/29/une-publication-smbvta-mairie-ccmgc-vantant-les-bienfaits-de-demolition-de-la-chaussee-du-moulin-de-pailles/