Skip to main content

Destinataire(s) : La municipalité (le maire et les élus en charge de l'urbanisme ainsi que de l'écologie et la biodiversité)

Non à "Manon" (projet destructeur à Martigues)

Non à "Manon" (projet destructeur à Martigues)

"Manon" est un projet de résidence (privée) habitable avec des privilèges assez impressionnants (jardin pédagogique, boulodrome, voiture partagée) qui nécessite la destruction d'une partie boisée dans la ville pétrochimique de Martigues (Bouches-du-Rhône) déjà très polluée et bétonnée et ce, dans un contexte actuel de sécheresse plutôt préoccupant. Les conséquences de ce projet seront multiples et pas seulement écologiques.

Pourquoi faut-il agir maintenant ?

Cet été plus que les autres années, le réchauffement climatique s'est imposé comme une tragique évidence.

Au départ ce devait être une délocalisation du collège Marcel Pagnol. En soit, ce projet posait déjà le problème de devoir raser une forêt pour reconstruire un établissement déjà existant au lieu d’œuvrer à sa réhabilitation. Les travaux furent mis en attente, il semblerait, grâce à la découverte d'une fleur rare sur le site. Je n'ai à ce jour pas réussi à contacter l'ecologue de la mairie chargé du projet (d'ailleurs aucun des services que j'ai contacté n'a répondu. Personne ne semble vouloir me renseigner).

Quelle ne fut pas ma stupéfaction lorsque j'ai vu s'installer les panneaux d'un promoteur à côté de ceux du futur collège "en attente" ! L'air de Martigues est de très mauvaise qualité, la sécheresse n'a jamais été aussi intense, la ville se bétonne d'année en année mais la municipalité juge judicieux de raser des arbres pour construire une résidence destinée à quelques privilégiés ? Ils auront des jardins pédagogiques, un boulodrome et un cadre merveilleux dans lequel vivre d'après le promoteur tandis que nous autres administrés, riverains et élèves verront notre forêt se faire grignoter.

Jean Lurçat, établissement scolaire à proximité est l'un des plus bétonné de la ville. Il ne
dispose d'aucune végétation interne, est cerné par la route, un large parking et une antenne relais, pourtant, sa direction (et ses éco-délégués) oeuvrent pour développer la biodiversité, l'écologie et la nature en son sein et à proximité. De la volonté d'un élève, le soutien des autres et la LPO un projet de nichoirs est né l'an passé... mais sans arbres pas d'oiseaux, ni d'insectes, ni d'eau retenue dans le sol. Pas d'ombre, pas d'oxygène.

Un ambulancier de la ville avec qui je me suis entretenu sur le projet m'a très justement fait remarquer que la circulation déjà dense à ce niveau sera catastrophique. Les années passant, plusieurs lotissements et établissements se sont construit au fur et à mesure, rendant la circulation difficile et le passage désagréable.
Écoles, lotissements, maison de retraite. Stop !
Nul besoin d'un projet supplémentaire surtout quand il n'a aucune portée sociale !

Pourquoi le promoteur ne rase t-il pas le vieux collège si il veut construire des appartements ? La nature est un bien public, elle n'appartient à personne ou du moins ne devrait pas appartenir à ceux qui la monnaient. Aujourd'hui ce malheureux bout de forêt, des vues sur les terrains privés qui ont été incendiés cet été et puis dans quelques années ce sera la colline, la chapelle, le moulin ?!

Le plus dramatique dans l'histoire c'est que les espaces verts de la mairie font d'énormes efforts pour favoriser le retour de la biodiversité en ville en aménageant des espaces, en créant des îlots de biodiversité dans les zones tondues ou encore en laissant les adventices pousser librement là où elles ne dérangent personne. C'est à n'y rien comprendre !

Aidez moi à faire du bruit, ne serait-ce que pour que cet écocide ne reste pas dans l'anonymat. J'ignore à l'heure actuelle quelle sera la finalité de ce projet mais une chose est sûre, cela ne doit pas être passé sous silence.

Comment sera-t-elle remise

Par mail dans un premier temps puis par courrier d'ici les 3 mois à venir.

Martigues, France

Maps © Stamen; Data © OSM and contributors, ODbL

Actualités

2022-09-15 14:07:59 +0200

25 signatures atteintes

2022-09-11 10:45:14 +0200

10 signatures atteintes