Skip to main content

To: l'ensemble du gouvernement français

REFUSONS L'EXPLOITATION DE GAZ NON CONVENTIONNEL EN MOSELLE

En Lorraine, plus précisément en Moselle, un projet d'extraction de gaz de couche (ou gaz de charbon) risque de passer en force. Il s'agit d'une énergie fossile dont l'extraction représente de nombreux risques environnementaux pour le territoire, avec qui plus est une technique non mature. Ce projet n’apportera rien aux citoyens, en plus d’être un non-sens écologique, économique et social !

🚩Mise à jour le 13/11/2023 : Le projet a déjà été rejeté par le Ministère de la Transition Ecologique en avril 2023, invoquant le manque de capacités techniques de l’entreprise et la non exploitabilité du gisement. Mais l’entreprise s’entête et a fait appel du refus du Ministère. Le gouvernement risque maintenant de devoir accorder une exploitation qu’il juge lui-même déraisonnable.

Why is this important?

⁉️ Qu’est-ce que le gaz de couche (ou de charbon) ?
Ce gaz c’est essentiellement du méthane, qui est un gaz à effet de serre 28 fois plus puissant que le CO2. Les neuf dixièmes de l’empreinte carbone du gaz, d’où qu’il vienne, sont causés non par sa production ou son transport, mais par sa consommation. L’argument d’un gaz local et moins polluant ne tient pas.

💸 Pourquoi cela ne vaut pas le coût ?
En se basant sur les chiffres officiels des tests du dernier puit, il pourrait être extrait 4% d’une année de consommation. Etes-vous prêts à risquer votre eau potable pour 4% de la consommation annuelle des Français en gaz ?

💥 Pourquoi nous avons tout à perdre ?
Car le gaz ne sera pas moins cher, il sera toujours indexé sur le prix du marché.
Autoriser les forages impliquerait la mise en péril de notre ressource en eau potable, la destruction de terres agricoles, des risques de déstabilisation du sous-sol.
L’entreprise envisage de forer 400 puits comprenant chacun entre 2 et 4 drains allant de 1 à 2 km chacun. Une fois le gisement épuisé, nous serions à nouveau au point de départ avec des conséquences environnementales en supplément.

Pour obtenir le permis, l’entreprise doit démontrer qu’elle dispose de capacités techniques et financières pour mener à bien les travaux et faire face aux éventuelles conséquences. Des doutes sérieux existent quant à ces capacités. Qui paiera les conséquences ?
Pour tout projet il faut évaluer le rapport coût/bénéfice : ici, le bénéfice est trop mince (un gaz pas moins cher) pour un risque trop important sur les populations, leur santé, leurs économies et l’environnement.

A l'heure où notre pays doit sortir de la dépendance aux énergies fossiles et respecter ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre, la Justice doit refuser ce projet. L'octroi de cette concession, serait un nouveau renoncement de la France face à ses engagements environnementaux et une abdication face à la pression d’entreprises spéculatives.

A l’heure où la planète enregistre de nouveaux records de température, il est inconcevable de poursuivre, tête baissée, dans des projets délétères d’extraction d’énergie fossiles. Le dernier rapport du GIEC (mars 2023) est sans appel : il faut impérativement arrêter tout nouveau projet d’extraction des énergies fossiles pour avoir une chance de limiter le réchauffement climatique. Tout nouveau projet d’extraction de ces fossiles (charbon, pétrole et gaz) est incompatible avec l’objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C (objectif de l’Accord de Paris, auquel la France s’est ralliée).
👉 Nous devons faire pression pour annuler ce projet d'extraction gazière en Moselle, signez la pétition.

Pour en savoir plus, retrouvez la lettre ouverte envoyée au gouvernement en janvier 2021 : https://bit.ly/3wlVZwz

Moselle, France

Maps © Stamen; Data © OSM and contributors, ODbL

Links

Updates

2023-11-24 11:44:10 +0100

Cette semaine du 20 novembre, l'Etat a été contraint d'autoriser la concession à l'entreprise (jusqu’au 1er janvier 2040😤) Mais tout n'est pas perdu, au contraire !
Le ministère de la Transition écologique a fait appel du jugement du tribunal administratif de Strasbourg. En parallèle, nous continuons de renforcer la pression en local pour obtenir l'annulation du projet, on ne lâche rien !
https://bit.ly/3uAMr1S

2023-11-22 13:54:34 +0100

10,000 signatures reached

2023-08-10 10:36:42 +0200

[Juillet 2023] La décision de refus de concession vient d'être annulée. L'Etat à 2 mois pour faire appel, renforçons la pression !
Un mini reportage pour mieux comprendre la situation : https://moselle.tv/gaz-de-couche-le-tribunal-valide-le-projet-dextraction-en-moselle/

2023-08-10 10:27:46 +0200

[avril 2023] le ministère de la Transition écologique rejette la demande de concession au titre que "Les essais de production (...) n'ont pas été probants", la société La Française de l'Energie n'ayant pas "démontré ni sa capacité technique à extraire le gaz de couche, ni, par la suite, l'exploitabilité de ce gisement" - Une victoire d'étape à souligner !
Malheureusement l'entreprise a immédiatement fait appel de la décision du gouvernement auprès du tribunal administratif de Strasbourg...

https://moselle.tv/gaz-de-couche-lachambre/

2022-07-23 09:25:32 +0200

Article du 08/06/2022 du Républicain Lorrain

https://www.republicain-lorrain.fr/elections/2022/06/07/exploitation-des-gaz-de-couche-en-moselle-qui-est-pour-et-qui-est-contre-a-forbach

2022-07-19 14:09:25 +0200

5,000 signatures reached

2022-06-12 10:42:50 +0200

1,000 signatures reached

2022-06-12 09:35:25 +0200

500 signatures reached

2022-04-25 10:22:40 +0200

100 signatures reached

2022-03-22 09:23:33 +0100

50 signatures reached

2022-02-21 18:42:18 +0100

25 signatures reached

2022-02-01 17:22:52 +0100

10 signatures reached