Destinataire(s) : La Communauté de Communes du Genevois

Non à l'Ecoparc du Genevois, sauvons les terres agricoles

Non à l'Ecoparc du Genevois, sauvons les terres agricoles

La construction d'un parc d'activités sur une zone de terra arable en plaine devenues de plus en plus rares dans la région.

Pourquoi faut-il agir maintenant ?

Le Projet « d’éco parc » du Genevois:

25 hectares de terres agricoles condamnées alors que Saint Julien a déjà perdu 73% de ses surfaces labourables en 10 ans. (source: chambre agriculture, Etude d’impact P122)
25 hectares qui disparaissent pour que s’installent des entreprises ou des commerces aux emplois précaires.
Un coût d’aménagement de 11,7 millions d’euros qui sera supporté par les contribuables.
Des conséquences désastreuses:

La mort de 25hectares de terres agricoles broyées sous le béton alors que nous pourrions y produire une nourriture locale pour répondre aux défis de la souveraineté alimentaire et d’une nourriture de qualité pour tous, en mettant en place des jardins partagés et/ou un pôle agricole de proximité.
Une menace de plus pour les commerces et la vie du centre ville de Saint Julien déjà en difficulté.
La destruction d’un territoire de bocage repère de biodiversité aux portes de Saint Julien alors que l’urbanisation a déjà détruit des nombreux espaces naturels ces dernières années
« L’éco parc », n’a donc d’écologique que le nom. Alors pour la biodiversité, pour un centre ville dynamique, pour produire une nourriture de qualité : refusons ce projet!