Skip to main content

To: Monsieur le Préfet

Non aux nouveaux échangeurs A7

Nous, membres et sympathisants des associations Assez, Vivre et Point de Bascule, demandons l’arrêt des projets d’échangeurs sur l’autoroute A7.
Vinci veut construire des infrastructures inutiles, nuisibles et en décalage total avec les enjeux environnementaux actuels.

Why is this important?

Non aux nouveaux échangeurs A7!

Le concessionnaire Vinci ressort un vieux projet de construction de plusieurs nouveaux demi-échangeurs sur l’Autoroute A7, notamment à Saint Rambert d’Albon et Saint Barthélémy de Vals dans la Drôme.
Déjà le projet qui devait avoir lieu à Saint Paul Trois Châteaux a été suspendu, il est encore possible de stopper ceux du nord de la Drôme !

Nous, membres et sympathisants des associations Assez, Vivre et Point de Bascule, demandons l’arrêt des projets d’échangeurs sur l’autoroute A7.

S’appuyant sur des chiffres fantaisistes, des études orientées, affublant le béton et le goudron de vertus écologiques, Vinci veut construire des infrastructures inutiles, nuisibles et en décalage total avec les enjeux environnementaux actuels. Vinci affabule quand il annonce que les échangeurs réduiront le trafic sur le réseau secondaire.

Pourquoi donner la priorité au trafic routier ?
- ce serait ouvrir le territoire à encore plus d’artificialisation des terres nourricières et de la spéculation qui l’accompagne, par des entreprises fragilisées par leur dépendances aux flux mondiaux instables.
- ce serait augmenter le trafic de l’autoroute mais aussi et surtout de tout le réseau secondaire et communal, avec des villes et villages déjà asphyxiés par les camions et les voitures : Saint Sorlin, Manthes, Moras en Valloire, tous les villages de la Galaure, les communes le long de l’axe Romans / Saint Donat / Bren / Saint Barthélémy, les villages d’Andancette et Andance, les hameaux du Creux de la Thine et de Villeneuve de Vals. Saint Vallier et Sarras peuvent s’apprêter à revivre l’enfer des embouteillages de triste mémoire.
- Ce serait à augmenter le trafic et augmenter la pollution atmosphérique, la pollution des sols et des nappes phréatiques.
- Ce serait signer l’arrêt de mort de la biodiversité. Ce serait afficher clairement que les derniers couples de bruant ortolan, espèce protégée d’oiseau emblématique des Fouillouises, peuvent mourir comme le révélateur du mépris des politiques locales aux autres vivants.

Les villages du nord Drôme ne sont ni enclavés, ni sous-développés.

Non au gaspillage de l’argent public
L’argent public serait mieux employé à développer d’autres politiques qui favoriseraient la souveraineté alimentaire, qui soutiendraient l’initiative locale en la rendant moins dépendante des grandes agglomérations et des flux mondialisés, qui renforceraient les modes de déplacement doux…
Relancer le ferroviaire sur les deux rives du Rhône et faire des gares de Sarras, Saint Vallier, Andance, Andancette et Saint Rambert des lieux de vie.
Réaliser un réseau de voies cyclables maillant tout le territoire, réutiliser le Rhône même pour de courtes distances… Autant de propositions à réaliser en urgence qui permettraient de penser qualité de vie et projection dans le futur avec plus de sérénité.

Signez cette pétition pour dire stop avec nous!
26140 Saint-Rambert-d'Albon, France

Maps © Stamen; Data © OSM and contributors, ODbL

Updates

2024-05-06 15:13:49 +0200

10 signatures reached