Skip to main content

Destinataire(s) : Ministre du Logement Emmanuelle Wargon

Réduire les factures de chauffage et les émissions CO2 #StopLogementsPassoires

© Baptiste Soubra Collectif La Faille

Je m’appelle Aline et à cause de mon logement mal isolé, je vis un véritable cauchemar comme 2 millions de français. La Convention citoyenne a proposé de rendre les rénovations obligatoires mais la loi climat repousse les rénovations à 2028 pour laisser le temps aux propriétaires. Ce délai représente 10 500€ insupportables pour mon revenu d'aide soigante et pour ma famille et 11 millions tonnes CO2 sur l'ensemble des logements passoires... Nous avons besoin de vous pour pousser la Ministre et les députés à faire réduire les factures et les émissions de CO2.

Pourquoi faut-il agir maintenant ?

Depuis cinq ans, je vis dans un logement qui est une véritable passoire thermique, à Aubervilliers. Un appartement très mal isolé et impossible à chauffer. En hiver, on a tout le temps froid : il faisait 9° quand je me suis levée, ce matin du 2 février. Mes enfants ont des bronchites chroniques. Mes dépenses d’électricité pour novembre et décembre 2020 étaient de 731 €. Tout le quartier est pareil. Ma voisine Chantal a une facture d’électricité de 754 € pour le seul mois de décembre comme les autres : Kama, Valérie, Philippe. Je suis aide-soignante avec un revenu modeste, on est tous en logement social et on doit payer entre 2400 et 3500€ par an parce que les travaux d’isolation ne sont pas faits.

C’est une question de justice sociale et de justice climatique. A cause des logements “passoires thermiques”, les bâtiments représentent en France 25% des émissions de gaz à effet de serre. La Convention citoyenne pour le climat en 2020 a proposé de rendre obligatoire les rénovations globales des logements passoires énergétiques. Mais le gouvernement repousse cette obligation à 2028… Ce délai cadeau aux propriétaires va coûter plus de 10 000€ à des familles modestes qui galèrent déjà sur les fins de mois. En tout, c’est jusqu'à 20 Milliards d’euros de surcharges thermiques payés par les familles à bas revenu, 10 fois le volume annuel de l’impôt sur la fortune demandé aux riches. Un expert de Greenpeace a calculé que le report à 2028 allait engendrer jusqu'à 11 millions tonnes de CO2 qu'on pourrait éviter (c’est le double des émissions d’un an des vols d'avion intérieurs qui font 4,5 millions de tonnes).

Nous nous sentons abandonnées mais je ne veux pas rester les bras croisés. J’ai décidé de me battre, pour ma famille, mes voisins, mais aussi les milliers de gens qui sont dans la même situation. Il ne s’agit pas uniquement de mes enfants. Il y a 2 millions de familles dans d’autres quartiers de France qui souffrent des mêmes maux et qui demandent des travaux pour des économies d’énergie. On a fait du porte-à-porte pour mobiliser tous les voisins concernés, on s'est réunis ensuite tous ensemble et on a décidé de passer à l’action. On a interpellé l’office HLM, on a interpellé notre député, on a interpellé madame le maire. Les choses ne vont pas assez vite face à l’urgence et aujourd’hui nous demandons des comptes à la Ministre du Logement Emmanuelle Wargon et aux députés pour amender le projet de loi climat.

NOTRE DEMANDE URGENTE !

Je demande à Madame la Ministre et aux députés de protéger mes enfants, ma famille plutôt que les intérêts des grands propriétaires immobiliers. Nous lui demandons d’agir en urgence pour qu’il n’y ait plus de logements passoires comme les nôtres. Cela passe par une avancée de la date d'obligation des travaux de rénovation thermiques à 2023.

On a besoin du soutien de tous ceux et celles qui veulent une écologie populaire et des mesures de transition énergétique qui aident en priorité les gens modestes. Je vous invite à signer et à partager cette pétition.

Notre appel en vidéo :
https://www.youtube.com/watch?v=2_rSgLW3KP4&feature=youtu.be

Comment sera-t-elle remise

Je me rendrai au ministère du logement et à l'Assemblée pour la remettre. Je vous inviterai à venir nombreux et nombreuses avec moi. Une avancée de la date d'obligations de travaux de 2028 à 2023 changerait la vie à deux millions de familles et épargnerait 11 millions tonnes de CO2. Ca se décide maintenant.


Commentaires

  • il faut économiser l'énergie en rénovant les passoires thermiques
  • Par ce que c'est indigne, parce que les marchands de sommeil se gavent en profitant de ceux qui n'ont pas garrants, qui sont sans recours. Ils leur refile des appartements pourris, pas en état, et ces propriétaires ne réparent jamais. Je suis pour qu'on etablisse un permis de louer ! Tant ces abus sont criminels envers des familles entières qui tombent malades, vivent mal et s'usent au quotidien pour survivre !
  • C'est inutile de chauffer des bâtiments pour rien.

Actualités

2021-02-25 19:25:48 +0100

1,000 signatures atteintes

2021-02-10 19:42:32 +0100

500 signatures atteintes

2021-02-03 22:11:24 +0100

100 signatures atteintes

2021-02-03 20:15:42 +0100

50 signatures atteintes

2021-02-03 19:38:56 +0100

25 signatures atteintes

2021-02-03 19:23:34 +0100

10 signatures atteintes