Skip to main content

To: M. Le Maire et tous les conseiller.e.s municipaux

Sauvegardons les 200 arbres de l'avenue Bollée au Mans

Le projet "Chronolignes" estimé entre 70 000 000 et 80 000 000 euros propose une ligne de bus prioritaire. Il va supprimer en même temps les 200 arbres de l'avenue Bollée.
Un Collectif de riverains, citoyen.nes, amoureux.ses des arbres, des associations locales s'est constitué pour informer sur cette aberration et s'opposer à l'abattage.

Why is this important?

Il est annoncé suivant des calculs par la modélisation grâce à un logiciel dédié, que les nouvelles lignes de bus Chronolignes gagneraient entre 3 et 12 minutes suivant l'heure de la journée.

A qui s'adresse ce projet ? Quelle est son utilité intrinsèque ? Quid d'un projet alternatif, réfléchi, discuté avec les riverain.e.s, technicien.nes, urbanistes, écologues, scientifiques ?

Nous, "collectif de défense des arbres de l’avenue Bollée", demandons que la ville du Mans et la métropole préservent les 200 érables de l’avenue Bollée. Ceux-ci sont menacés d’abattage par les travaux d’installation des bus à hydrogène. Dans un contexte de dérèglement climatique il est nécessaire de garder ces arbres (et de restreindre la circulation des voitures thermiques). Le projet actuel doit donc être revu.

Signez et partagez la pétition. Rejoignez le collectif.

🌳 Ces 200 érables doivent être sauvés : c’est Francis Hallé, grand spécialiste des arbres, docteur en botanique et biologique, ancien professeur de l’université de Montpellier, qui donne les arguments dans son petit livre "Du bon usage des arbres - Un plaidoyer à l’attention des élus et des énarques".

Francis Hallé est un spécialiste de renommée mondiale. Animé du souci constant de ne pas détruire les végétaux, il a impulsé la mise au point du radeau des cimes, un dispositif d’étude original de la canopée des forêts tropicales, dont il a dirigé les missions scientifiques de 1986 à 2003. De nombreux chercheurs de toutes disciplines et du monde entier ont séjourné sur le radeau des cimes, et l’étude de ce biotope a permis entre autres de multiplier par dix l’évaluation de la diversité biologique, c’est-à-dire du nombre d’espèces vivant sur Terre.

• Un vieil arbre ne se remplace pas : les plantations prévues en remplacement des arbres abattus ne seront équivalentes que dans 25 ans. Francis Hallé écrit : "remplacer un vieil arbre par dix jeunes arbres est une arnaque écologique surtout car, outre que le carbone du grand arbre retourne dans l’atmosphère, dix jeunes arbres ne remplacent pas un vieux : un quart de siècle au moins sera nécessaire avant que la dépollution atmosphérique ne retrouve son niveau initial ; en attendant, toute une génération de jeunes urbains va devoir vivre sous un ciel de pétrole dans un air poussiéreux, sec, chaud, chargé en gaz polluants".
Abattre ces 200 arbres, c’est accentuer les effets délétères des canicules et des pollutions de l’air.
• Ces grands arbres humidifient l’air. Par évaporation et transpiration, qui entraînent une perte de calories, un arbre augmente l'humidité de l’air et en diminue la température. Au cours de sa vie, il est capable d’humidifier l’atmosphère avec une masse d’eau correspondant à plus de cent fois son propre poids. L’arbre ? Un excellent climatiseur en période de canicule !
• Ces grands arbres atténuent le dérèglement climatique en stockant le CO2. « Les arbres partagent avec les autres plantes vertes la capacité admirable de purifier l’air que nous respirons en absorbant le gaz carbonique ou CO2, ce gaz qui pollue notre atmosphère et joue le rôle dominant dans le réchauffement climatique par effet de serre ».
• Ces grands arbres purifient l’air, le dépolluent. «  La fonction de purification ne concerne pas uniquement le CO2, mais aussi d’autres polluants typiques des atmosphères urbaines, comme les particules de métaux lourds, plomb, cadmium, manganèse, les suies résultant des combustions et les poussières des activités industrielles ou encore des polluants gazeux, oxydes d’azote, NO et NO2, oxyde de soufre SO2, monoxyde de carbone CO et zone O3 ; mélangés au gaz carbonique, ces polluants entrent dans l’épaisseur des tissus de la feuille, y rencontrent l’eau interne et s’y dissolvent pour être stockés dans la matière de l’arbre ; un stockage qui durera tant que ce dernier reste en vie, d’où l'importance décisive des grands et vieux arbres. L’absorption des gaz et la fixation des poussières augmentent avec la surface du feuillage, donc avec l’âge : les grands arbres, au tronc d’un mètre de diamètre ou davantage, absorbent et stockent trente à soixante-cinq fois plus de polluants atmosphériques que ne peuvent le faire les jeunes arbres dont le tronc n'atteint pas 10 centimètres de diamètre ».
• Il est donc indispensable de permettre aux arbres actuels de se fortifier et de prendre de l’ampleur pour conserver leurs apports et services. Ces 200 arbres sont irremplaçables, au sens strict.
• Et selon un élagueur expérimenté : "Ils sont en taille d’adaptation avec côté route des remontées de couronne régulières, et taille d’adaptation par réduction coté façades et bâtiments pour cohabiter avec les infrastructures et les réseaux aériens existants. Du fait des ces tailles d’adaptation les arbres donnent l’impression d’un déséquilibre, mais ces arbres se sont parfaitement adaptés a ces tailles et ne présentent aucun danger du fait de cet aspect dissymétrique. C’est une véritable idée reçue qu’un arbre à besoin d’être équilibré.

Pour rejoindre le collectif, signez la pétition et cochez la case « Oui, tenez-moi au courant ! ».
Pour une plus grande efficacité de cette pétition partagez la avec vos proches.
N'hésitez pas à nous contacter.

Av. Bollée, 72100 Le Mans, France

Maps © Stamen; Data © OSM and contributors, ODbL

Category

Updates

2024-02-04 20:39:08 +0100

5,000 signatures reached

2024-01-29 19:32:42 +0100

1,000 signatures reached

2024-01-29 11:08:58 +0100

500 signatures reached

2024-01-28 12:15:21 +0100

100 signatures reached

2024-01-28 08:25:31 +0100

50 signatures reached

2024-01-27 21:13:54 +0100

25 signatures reached

2024-01-27 19:08:36 +0100

10 signatures reached