Skip to main content

Destinataire(s) : Grenoble Alpes Métropole, Municipalités de l’agglomération Grenobloise, Député(e)s de l'aglo., Préfecture, Dpt. Isère, Région AuRA, SNCF AuRA, SMMAG, CCI, Ministère de la transition écologique et des transports

« Moins de voiture en ville, plus d’espace pour vivre ! » #vivre en ville

« Moins de voiture en ville, plus d’espace pour vivre ! » #vivre en ville

Nous invitons la communauté des habitants de la métropole grenobloise à signer et partager massivement ce manifeste afin d’encourager les acteurs publics de tous bords à engager notre territoire dans une profonde transformation des mobilités, visant 80 % de part modale pour les modes actifs et les transports en commun d’ici 2030.

Pourquoi faut-il agir maintenant ?

Les différentes crises que nous vivons nous incitent à réinventer nos vies en ville, en changeant notamment la façon de nous déplacer et d’investir l’espace urbain, et en interrogeant nos besoins de déplacement.

Pour envisager l’avenir plus sereinement, il nous faut donc trouver un meilleur équilibre de mobilité urbaine nous permettant de nous déplacer de façon saine, efficiente et inclusive tout en minimisant les coûts d’infrastructure et l’empreinte environnementale associée.

Dès lors, il est essentiel de privilégier le mode de déplacement élémentaire : la marche, accessible à beaucoup d’entre nous, gratuit, sain et neutre sur le plan environnemental.

Ensuite, il convient de favoriser d’avantage qu’il ne l’est actuellement, le vélo et ses déclinaisons (comme les vélos utilitaires, vélos cargos, vélos taxi, etc.), car ces modes de déplacement sont à la fois sains, efficaces et économes en ressource et en infrastructure.

Les transports en commun, les transports à la demande, le covoiturage et l’autopartage, doivent également être promus, en particulier dans les situations où la mobilité active n’est pas possible (e.g. handicap, longue distance, condition climatique, sécurité, topographie, etc.).

Enfin, à l’instar de nombreuses villes qui ont déjà engagé cette transition (e.g Copenhague, Amsterdam, Bolzano, Padoue, Cambridge, etc.), il semble indispensable que la part des transports individuels motorisés diminue significativement, en réservant son usage aux situations non couvertes par les solutions précitées.

Ce changement profond des parts modales pourrait être accompagné par une urbanisation multicentrique : un espace urbain dans lequel nous aurions partout accès à des services de proximité, créateur d'activité économique et de lien social ; une urbanisation visant à éviter les phénomènes de report de circulation vers des périphéries devenues invivables ; un territoire où la qualité de vie s'améliorerait par cette capacité à rendre une taille humaine à des villes vivantes et vibrantes !

Pour en savoir plus : https://vm.caoua.org/dg/petition-liens.html

Contact: [email protected]

Web: https://colibris-wiki.org/devoituronsGrenoble/?PagePrincipale

https://twitter.com/devoiturons

Grenoble, France

Maps © Stamen; Data © OSM and contributors, ODbL


Commentaires

  • Développer les pistes cyclables partout en périphérie et améliorer la desserte par les transports en commun.
  • Il est aussi utile d'avoir des transports en commun dans la périphérie des villes si l'on veut moins de voiture.
  • Respecter l environnement

Actualités

2021-03-23 11:16:05 +0100

https://twitter.com/devoiturons

2021-03-13 17:35:11 +0100

100 signatures atteintes

2021-03-10 08:45:40 +0100

50 signatures atteintes

2021-03-09 08:10:19 +0100

25 signatures atteintes

2021-03-08 16:03:08 +0100

10 signatures atteintes