Skip to main content

Destinataire(s) : Alain Rousset:président de la région Nouvelle-Aquitaine; Alain Anzianni: président de Bordeaux Métropole et maire de Mérignac;Patrick Seguin: président de la CCI Bordeaux Gironde; Fabienne Buccio: préfète de la Nouvelle Aquitaine

Stop à la croissance du trafic aérien à Bordeaux-Mérignac

Stop à la croissance du trafic aérien à Bordeaux-Mérignac

Alors que le secteur aérien représente déjà plus de 7% de l’empreinte carbone nationale, que le trafic aérien a presque doublé à l’échelle de la France ces vingt dernières années, que prendre l’avion est au moins 40 fois plus polluant qu’utiliser le train sur des trajets nationaux, et que l'avion “vert” reste à ce jour une illusion, il est urgent de réduire le trafic aérien et d’opérer la transition du secteur pour avoir une chance de contenir le réchauffement climatique sous la barre des +1,5°C.

Pourquoi faut-il agir maintenant ?

Notre collectif se mobilise en faveur de l’effort collectif de réduction du trafic aérien. Nous demandons sans retour possible :

- L’arrêt définitif des navettes Bordeaux-Orly et la fin de la navette Bordeaux-Roissy
- La fin des trajets aériens faisables en moins de 4h30 en train, y compris depuis/vers Bordeaux, comme par exemple la ligne Bordeaux-Montpellier
- L’arrêt de tout projet d’extension de l’aéroport Bordeaux-Mérignac
- Le développement d’alternatives plus cohérentes avec le défi climatique, en misant notamment sur la relance du ferroviaire et le développement des trains de jour et de nuit, pour pouvoir étendre progressivement l’interdiction des vols courts à mesure que des solutions de remplacement se mettent en place. Investir par exemple dans le développement de l’offre de train sur la ligne Bordeaux-Paris, mais aussi sur le (re)développement de l’offre sur des lignes transversales comme Bordeaux-Lyon, Bordeaux-Montpellier, etc.
- Le fait de renforcer et améliorer les connexions ferroviaires entre Bordeaux et la gare TGV de Massy (pour relier l’aéroport d’Orly) ou la gare TGV de Roissy, pour faciliter le report des vols Paris-Bordeaux de correspondance vers le train.

Nous, associations de défense de l’environnement, sommes scandalisés par le fait que, malgré l’annonce du gouvernement d’interdire les vols pour lesquels une alternative en train existe en moins de 2h30, des vols entre Paris Orly-Bordeaux et Paris Roissy-Bordeaux pourraient au final être maintenus, notamment sous prétexte de préserver les vols de correspondance vers des vols internationaux.(1)

Au même titre, dans un contexte de crise climatique où il faut réduire le trafic aérien, nous ne comprendrions pas que des projets d’extension soient toujours considérés comme un futur possible pour l’aéroport Bordeaux-Mérignac et demandons un engagement clair à abandonner ces projets au lieu de simplement les reporter.(2) (3)

A l’heure où le secteur aérien représente déjà 7% de l’empreinte carbone nationale, qu’il continue de croître année après année, et alors que l'avion « vert », électrique ou à hydrogène, n'a pas démontré leur faisabilité et n’aurait qu'un impact limité, il est urgent de réduire le trafic pour réduire les émissions de gaz à effet de serre du secteur aérien et avoir une chance de tenir les objectifs de l'Accord de Paris. Il serait donc impensable que les élus locaux et le gouvernement maintiennent des vols entre Paris (Orly et/ou Roissy) et Bordeaux et des projets d’extension des capacités d’accueil de l’aéroport Bordeaux Mérignac. En revanche, la sauvegarde de l’emploi est évidemment un enjeu prioritaire et il faut à la fois accompagner les travailleurs et les travailleuses qui seront impactés par la nécessaire transformation du secteur aérien et la nécessaire réduction du trafic, et donner la priorité à la création d’emplois locaux dans des secteurs plus compatibles avec le défi climatique.

A l’heure de l’urgence climatique, nous demandons des solutions de transport d'avenir, moins carbonées et accessibles à tou.tes, pour une société soutenable et juste. Ne laissons pas des intérêts privés nous voler notre avenir et notre santé. Il est encore temps d’agir et de dire NON au maintien des navettes Bordeaux-Orly Bordeaux-Roissy, et à tout projet d’extension de l’aéroport Bordeaux-Mérignac.

Signez et partagez cette campagne, merci !

Sources :
(1) https://www.sudouest.fr/2020/05/07/fin-de-la-navette-bordeaux-orly-le-maire-de-merignac-interpelle-l-etat-sur-l-impact-economique-7466202-2780.php
(2) https://objectifaquitaine.latribune.fr/politique/2021-01-12/merignac-reste-attractive-et-investira-davantage-en-2021-871332.html
(3) https://www.ouest-france.fr/nouvelle-aquitaine/bordeaux-33000/coronavirus-l-aeroport-de-bordeaux-touche-par-la-crise-reporte-ses-projets-d-extension-6881122

Comment sera-t-elle remise

par e-mail

33700 Mérignac, France

Maps © Stamen; Data © OSM and contributors, ODbL


Commentaires

  • Il faut agir contre le réchauffement climatique et non pas soutenir les lobbies qui favorisent le carbone international!
  • Nous ne pourrons pas vivre avec le sourire quand on aura 6 degrés en plus en 2070, imaginer le Sahara à Marseille et sa région me révolte, chagrine, et ne voulant pas être plus négatif, je me tais ici.
  • Toujours plus d'avions..qui volent ; toujours plus de voitures..qui roulent..plus de routes ; Toujours plus de pollution..on arrête quand ?? Merci aux activistes Soutien total

Actualités

2021-04-15 15:49:54 +0200

Mise à jour du 15/04/21 : L'article du projet de #LoiClimat censé mettre fin à l'aberration climatique que représente les vols courts intérieurs (quand une alternative en train existe) est largement insuffisant.

👉 Nous devons continuer à exiger des décideurs locaux et nationaux qu’ils relèvent le niveau d’ambition et mettre un terme à toutes les liaisons aériennes faisables en moins de 6h de train depuis Bordeaux (Bordeaux-Lille ; Bordeaux-Strasbourg ; Bordeaux-Marseille; Bordeaux-Lyon).

Signer cette pétition, c’est demander des solutions de transport d'avenir, moins carbonées et accessibles à tous, pour une société soutenable et juste. Signer, c’est affirmer son soutien aux alternatives à l’avion, exiger la fermeture des lignes aériennes mentionnées, et s’engager à ne pas y avoir recours à titre individuel.

2021-02-19 15:39:01 +0100

1,000 signatures atteintes

2021-02-16 18:16:21 +0100

500 signatures atteintes

2021-02-11 09:23:16 +0100

100 signatures atteintes

2021-02-10 15:37:57 +0100

50 signatures atteintes

2021-02-09 23:02:46 +0100

25 signatures atteintes

2021-02-09 18:44:25 +0100

10 signatures atteintes