• Lycee Gabriel Fauré Annecy : Nous voulons + de repas végétariens
    Aujourd'hui, à la cantine du lycée, nous mangeons de la viande ou du poisson tous les jours ou presque. Manger trop de viande, oeufs et produits laitiers notamment issus de l’élevage industriel, a un impact énorme sur la dégradation de l’environnement et le dérèglement climatique (l’élevage industriel est responsable de 14,5% des émissions de gaz à effet de serre*). L’urgence climatique est un drame pour notre futur. Nous ne sommes pas tous végétarien·es mais nous sommes unanimes : nous voulons consommer moins de viande. Proviseur du lycée Gabriel Fauré- M. Chisci, il est grand temps d’agir pour la transition écologique. En plus de respecter la loi “Agriculture et Alimentation” qui prévoit l'introduction d’un repas végétarien par semaine obligatoire dans les cantines scolaires, nous vous demandons d'introduire dès maintenant dans notre lycée : - 2 menus végétariens pour tous par semaine; - Un choix végétarien équilibré et de qualité les autres jours; - Une majorité de produits frais, locaux et bio. Comme l’a démontré un récent rapport de Greenpeace, l’instauration de menus végétariens a des effets positifs sur le climat, l’eau et réduit les risques de déforestation. Dans le même temps, diminuer la part de viande permettra de libérer du budget pour introduire des produits de meilleure qualité et pour servir des repas plus variés. De nombreuses recettes végétariennes compatibles avec la restauration scolaire existent, des exemples sont consultables sur le site www.vegecantines.fr . De nombreuses mairies s’engagent réellement, en proposant deux menus végétariens par semaine, comme c’est le cas à Lille, Mouans-Sartoux, Grenoble ou Paris 19ème et 2ème. Ces menus leur ont permis d’améliorer la qualité des plats et d’acheter davantage de produits bio. Si ces établissements ont déjà opéré une transition végétale des cantines pourquoi pas Annecy? OUI, Annecy doit jouer son rôle dans la préservation de l’environnement, et cela passe aussi par notre assiette. Sources : *IPBES et FAO 2013 Rapport de Greenpeace "Menus végétariens à la cantine, quels impacts pour la planète?" - sept 2020 : https://bit.ly/35MBnR4
    45 de 100 Signatures
    Créée par Eve-angeline C.
  • Pour plus de chemins vélos-piétons
    Avec un tel chemin inter-communal, les gens seraient susceptibles de faire des balades entre les communes. D'aller faire des courses, de rentrer de l'école ou de chez des amis sans être en danger. Cela susciterait l'idée de laisser la voiture à la maison, et de prendre un moyen de locomotion plus doux, d'en profiter pour faire une activité sportive. Cette installation rendrait plus agréable les déplacements. Pourriez-vous envisager de mettre en route une démarche qui va dans ce sens ?
    92 de 100 Signatures
    Créée par nadine m.
  • Aix-en-Provence : Nous voulons + de repas végétariens !
    Aujourd'hui, à la cantine du lycée, nous mangeons de la viande ou du poisson tous les jours. Manger trop de viande, oeufs et produits laitiers, notamment issus de l’élevage industriel, a un impact énorme sur la dégradation de l’environnement et le dérèglement climatique (l’élevage industriel est responsable de 14,5% des émissions de gaz à effet de serre*). L’urgence climatique est un drame pour notre futur. Nous ne sommes pas tous végétarien·es mais nous sommes unanimes : nous voulons consommer moins de viande. Proviseur du Lycée Georges Duby- Virginie LEYDET, il est grand temps d’agir pour la transition écologique. En plus de respecter la loi “Agriculture et Alimentation” qui prévoit l'introduction d’un repas végétarien par semaine obligatoire dans les cantines scolaires, nous vous demandons d'introduire dès maintenant dans notre lycée : - 2 menus végétariens pour tous par semaine; - Un choix végétarien équilibré et de qualité les autres jours; - Une majorité de produits frais, locaux et bio. Comme l’a démontré un récent rapport de Greenpeace, l’instauration de menus végétariens a des effets positifs sur le climat, l’eau et réduit les risques de déforestation. Dans le même temps, diminuer la part de viande permettra de libérer du budget pour introduire des produits de meilleure qualité et pour servir des repas plus variés. De nombreuses recettes végétariennes compatibles avec la restauration scolaire existent, des exemples sont consultables sur le site www.vegecantines.fr . De nombreuses mairies s’engagent réellement, en proposant deux menus végétariens par semaine, comme c’est le cas à Lille, Mouans-Sartoux, Grenoble ou Paris 19ème et 2ème. Ces menus leur ont permis d’améliorer la qualité des plats et d’acheter davantage de produits bio. Si ces établissements ont déjà opéré une transition végétale des cantines pourquoi pas Aix-en-Provence? OUI, Aix-en-Provence doit jouer son rôle dans la préservation de l’environnement, et cela passe aussi par notre assiette. Sources : *IPBES et FAO 2013 Rapport de Greenpeace "Menus végétariens à la cantine, quels impacts pour la planète?" - sept 2020 : https://bit.ly/35MBnR4
    125 de 200 Signatures
    Créée par Noémie A.
  • Se promener dans les forêts de Moselle toute l' année
    Permettre aux personnes et aux familles de se promener, faire de la randonnée, un sport dans les forêts de Moselle sans activité chasse toute l' année. Etre le premier département de France aux forêts entièrement dédiées aux Mosellans, aux visiteurs, au tourisme naturel et aux animaux de compagnie.
    66 de 100 Signatures
    Créée par Myriam E.
  • REFUS D'IMPLANTATION D'UN 5ème POULAILLER BIO INDUSTRIEL SUR LA COMMUNE DE ST MARTIN DES BOIS (41)
    En effet, le 5ème permis de construire vient d'être accordé et donné sans aucune enquête publique préalable. Le quota maximal des animaux n'est pas atteint par la création de plusieurs sociétés. Cette concentration de bâtiments à l'entrée du village pose des problèmes et suscite des inquiétudes non solutionnées : 1/ La préservation de l'environnement (quid de l'épandage, de l'ammoniac présent dans les fientes des poules ?) 2/ La circulation des camions de livraison sur des routes non adaptées et traversant plusieurs villages (7 jours/7) 3/ Quel avenir pour le développement touristique de notre belle région ? 4/ Le bétonnage des terres agricoles 5/ La dépréciation de la valeur des biens immobiliers situés à proximité des installations est à prévoir (de l'ordre de 25%) 6/ La pollution visuelle 7/ La prolifération des nuisibles (rats, mouches avec les maladies vectorielles susceptibles d'être transportées) 8/ Un risque sanitaire élevé 9/ Les odeurs et les bruits générés (7 jours/7) 10/ Qu'est-ce que ce type de projet transmet comme image de l'Agriculture d'aujourd'hui ? 11/ La "conscience animale". Dans la charte des poules pondeuses bios, nous relevons la coupe du bec, la possibilité de 3 traitements antibiotiques en sus des vaccinations et traitements habituels .... A une époque où l’environnement et le bien-être animal sont des préoccupations majeures pour beaucoup d'entre nous, comment peut-on accepter ce genre de constructions et d’élevage ? MERCI à tous les signataires de cette pétition. Nous avons également créé une adresse mail permettant à des personnes pouvant nous aider concrètement de nous contacter : poulailler41@gmail.com Il devient essentiel d'arrêter de faire n'importe quoi et de faire les choses en conscience (pour notre planète, pour les animaux, pour ce que l'on va laisser derrière nous). Chaque lutte est importante, soyons la voix de ceux qui ne peuvent s'exprimer.
    190 de 200 Signatures
    Créée par COLLECTIF DES RIVERAINS DE ST MARTIN DES BOIS ET MONTOIRE (41)
  • PLUS D'AMIANTE, PLUS DE DECHETS SUR DES SITES NATURELS
    Cela fait 8 ans de bataille seul face aux pollueurs ! Voudriez vous que l'on déverse des déchets polluants chez vous !!. Amiante et boues polluants ainsi les cours d'eau !! Chemins par des déchets qui devraient se trouver dans une décharge agréée (tromperie de marchés public) ! Si cela continue nos enfants ne pourront plus voir la nature! La santé des personnes est plus importante ou moins importante qu'une dépollution!.
    139 de 200 Signatures
    Créée par Lucien F.
  • Publicité TV : interdiction de couper la diffusion d'un film ou d'une série
    Nous sommes tous concernés par l'invasion de la publicité en ville, celle physique, dans nos emails et celle télévisuelle. Cette agression visuelle est indécente, source de surconsommation à l'heure du changement climatique. De plus, cela ne favorise pas l'envie de regarder la TNT. Oui à plus de sobriété ! Le cinéma est dit le 7e art. Il ne viendrait à personne l'idée de couper une visite guidée dans un musée par la diffusion sonore de plusieurs publicités, sous prétexte de vendre des droits à la pub juteux.
    33 de 100 Signatures
    Créée par Vincent H.
  • Lumière des villes laisse place à la lumière des étoiles
    Si toi aussi tu souhaite revoir le ciel de tes ancêtre, signe cette pétition pour stopper les lumières des villes la nuit de 23h à 5h du matin.
    89 de 100 Signatures
    Créée par Trycia P.