• Non au projet de carrière à Mazaugues ! Non à la pollution de la plus grande réserve d'eau du Var !
    Dans le Var, à Mazaugues, l’entreprise Provence-Granulats tente depuis 15 ans d'imposer un projet de carrière et de broyage de roche. 4 raisons capitales motivent notre opposition : 1. Sous ce projet de carrière se trouve une immense réserve d’eau souterraine, classée «Stratégique pour l’Alimentation en Eau Potable»(1) et qui alimente déjà plus de 500.000 habitants du Sud du Var. C’est le plafond rocheux de cette réserve d'eau souterraine que veut exploiter le carrier. Or, il présente un Risque Majeur d’Effondrement Généralisé(2). Ainsi, une carrière en ce lieu risquerait de s'effondrer, emportant avec elle engins et produits chimiques dans cette masse d'eau essentielle pour le Var et son avenir. 2. Située au cœur du Parc Naturel Régional de la Sainte Baume en site Natura2000, cette carrière détruirait des espèces protégées au niveau national(3) et européen(4). Elle détruirait notamment un des groupes biologiques connaissant le plus fort déclin en France et en Europe ces dernières années - les chauves-souris - en perturbant un gîte pourtant classé d’importance régionale par le PRAC(5) ( plus de 100 chauves-souris de 13 espèces différentes y ont été inventoriées). De plus, elle pourrait impacter gravement les sources du Caramy, une des dernières rivières sauvages du Var, classée en 1ère catégorie. 3. Comble du scandale, cette carrière serait exploitée à l'intérieur même du PPRT(6) d'une usine d’explosifs(7) classée SEVESO 2 - comme Lubrizol et AZF - et stockant du nitrate d’ammonium (le produit qui a explosé à Beyrouth). Or, à ce jour, aucune étude n'a été faite sur le risque de co-activité "usine d'explosifs + carrière". Il semble pourtant évident que l'utilisation de dynamites dans une carrière située à quelques mètres d'une usine d'explosifs présente un danger réel et immanent pour la population ! 4. Enfin, cette carrière est un déni de démocratie. Elle est imposée aux citoyens par le Préfet du Var, contre l'avis des habitants, contre l’avis des associations environnementales, contre l’avis unanime des maires de tous bords politiques qui ont voté leur opposition(8), contre la volonté du Département du Var. Il est urgent d'agir, nous craignons un début de travaux imminent ! Ensemble, continuons à faire barrage contre ce projet désastreux ! (1) 7 milliards de litres ; Étude Schéma Rhône-Méditerranée (2) Risque maximum ; Étude Geoderis 2015 (3) ex : psammodrome d'Edwards (reptile) (4) ex : la magicienne dentelée (orthoptère) (5) Plan Régional d'Action pour les Chiroptères (6) Périmètre de Protection des Risques Technologiques (7) Entreprise Titanobel SA (8) 28 maires ont voté en 2019 leur refus quant à cette carrière lors de la "Motion pour la préservation de la ressource en eau" de la Communauté d'Agglomération de la Provence Verte et du Parc Naturel Régional de la Sainte Baume.
    8 328 de 9 000 Signatures
    Créée par Collectif Anti Carrière de Mazaugues Var
  • DEFENSE DES HAIES BOCAGERES
    En effet, trop souvent les machines utilisées brutalisent les haies (voir photo), qui s'étiolent progressivement et finissent ainsi par disparaître insidieusement. Mais il y a aussi l’exemple que peuvent donner les collectivités locales : mairies, intercommunalités, département. Elles sont en charge de l’entretien courant des haies en bordure de routes. Elles le sont parfois également de celui des chemins ruraux qui sillonnent notre campagne, normande pour ce qui me concerne. Les prestataires devraient avoir à signer un même cahier des charges "vertueux". Les haies bocagères ont une importance essentielle car : - elles fournissent une protection des cultures et bâtiments contre le vent. - Elles sont un frein à l’écoulement des eaux, à l’évaporation, à l’érosion. - Elles absorbent le carbone et ont donc leur rôle contre le réchauffement climatique. - Elles sont un réservoir de la biodiversité : petits animaux, oiseaux, insectes pollinisateurs, végétation…. - Elles sont une source d’énergie renouvelable, et aussi de bois d’œuvre. - Elles sont le marqueur de notre paysage.
    749 de 800 Signatures
    Créée par Jean-François P.
  • [URGENT] Préservons les forêts françaises ! Ne les laissons pas dépérir dans des incendies !
    Vous ne voulez plus que les forêts françaises brûlent ? Vous souhaitez les préserver en permettant de limiter les incendies et peut-être à y mettre fin ? Alors signez cette pétition ! En signant cette pétition, vous demandez à l'ONF de renforcer sa législation, ses moyens de protection et son nombre de forestiers et forestiers sapeurs pour prévenir les incendies. Nous devons agir maintenant pour les forêts françaises, elles constituent un poumon vert pour la biodiversité et les territoires, dans un contexte de réchauffement climatique de plus en plus préoccupant.
    380 de 400 Signatures
    Créée par Sophie M.
  • Sauvons la forêt de Chantilly !
    Signez pour sauver l'une des plus grandes forêt de France située à 30 minutes de Paris.
    28 de 100 Signatures
    Créée par JULIEN R.