• Sauvons les Tilleuls des Promenades
    Soucieux de la sauvegarde du patrimoine de notre ville, des habitants de Clamecy et des environs se sont constitués en collectif contre l'abattage des tilleuls de la place des promenades. Considérant, en effet, que la coupe de ces arbres a été présentée comme un fait incontournable et une nécessité lors de la consultation populaire, nous pensons qu'à ce titre la réflexion a été insuffisante, voire biaisée. Nous, signataires de cette pétition demandons la mise en place d'un moratoire d'une durée permettant une nouvelle information et une réelle réflexion concernant la conservation des tilleuls. A signer et diffuser rapidement, merci.
    669 of 800 Signatures
    Created by Claire R.
  • NON A L'ABATTAGE SYSTEMATIQUE DES ARBRES RUE VICTOR HUGO - LE QUESNOY
    Une ébauche du projet d'aménagement a été présentée en juillet 2021 aux élus et conseillers de quartiers. Le projet définitif a été communiqué lors d’une réunion publique le 26 septembre 2023 en Mairie. Mme la Maire justifie son choix d’aménagement paysager sur la base d'un diagnostic arboricole réalisé en mars 2016 par l'Office national des Forêts qui soulève des risques de fragilité de sujets nécessitant leur abattage. Or les arbres d’alignement sont de par la Loi protégés et leur disparition s’inscrit dans des conditions très particulières et exceptionnelles liées à la sécurité. NOUS DEMANDONS UNE CONTRE-EXPERTISE SUR CES POINTS PRECIS CONCERNANT LA SITUATION SANITAIRE DES ARBRES ET LES RISQUES AVERES QU'ILS PRESENTERAIENT POUR LA SECURITE DES PERSONNES. Dans un contexte climatique où la nécessité d'adaptation des villes est plus qu'urgente, nous pensons que les vieux arbres ont toute leur utilité pour lutter contre les phénomènes d’îlots de chaleur urbain. Parce qu’ils nous apportent de la fraicheur en période de canicule, captent certains polluants, participent à l'infiltration des eaux pluviales, stockent du carbone et produisent de l'oxygène bien plus efficacement qu’un jeune arbre, favorisent la présence de nombreuses espèces animales et végétales, contribuent à la fertilité de nos sols… Tous ces aspects de notre qualité de vie sont en jeu ; ils sont d’ailleurs rappelés dans le bulletin municipal du mois de juillet 2023 en page 16. Qui plus est, le contexte social de notre Ville composé de foyers modestes est un facteur aggravant car nombreux quercitains sont dépourvus des moyens de se protéger efficacement des épisodes de forte chaleur. Réduire les espaces ombragés, c’est donc les fragiliser encore davantage. Cela vaut aussi pour les nombreux touristes qui arpentent nos rues. Nous souhaitons, dans le souci de la préservation du vivant et l'amélioration des conditions de vie des habitants et habitantes, ainsi que des visiteurs, que la ville soit pensée en fonction des usages, sans pour autant en nier sa fonction touristique et donc son attractivité. La rue Victor Hugo sans arbre, c’est certes une visibilité accrue de nos remparts mais aussi des fossés à leur pied qui ressemblent parfois à des égouts à ciel ouvert. Enfin, ce projet va conditionner cette Porte de la Flamengrie, entrée de ville majeure pour les 50 prochaines années, il ne peut se décider sans également prendre en compte les pratiques nouvelles en termes de déplacements doux. Une ville fortifiée est une ville vivante, habitée, qui ne doit pas rester figée sur une époque de son histoire (l’alignement d’arbres est aussi historiquement très présent dans les villes fortifiées). SIGNER CETTE PETITION AUJOURD'HUI, C'EST FAIRE ENSEMBLE DU QUESNOY UNE VILLE DU XXIEME SIECLE.
    403 of 500 Signatures
    Created by Le Quesnoy pour demain E.
  • TAXE DÉCHETS 40% trop CHERE à Marseille, NOUS PAYONS pour les PROS, Que fait la Métropole !?
    En effet tous les professionnels sont censés : Trier leurs déchets et les faire enlever par des sociétés spécialisées. OU Contribuer aux coûts que leur déchets engendrent lorsque c’est la Métropole qui les collecte en payant la Redevance Spéciale. L’enjeu est de Réduire de 20 millions d’Euros la TEOM que paient les Marseillais.es, ce qui corrigerait cette injustice inacceptable, et la précarité de la population augmente. La Métropole possède la compétence et le devoir d’appliquer la Redevance Spéciale. De plus, elle écrit sur son propre site, « ... [la redevance spéciale] établit une équité entre tous les usagers en permettant aux ménages de ne pas supporter les coûts d’élimination des déchets produits par les activités économiques. Elle favorise le tri en incitant les professionnels à mieux gérer et valoriser leurs déchets, et à réduire davantage leur production de déchets ménagers assimilés. Elle contribue à l’amélioration de la gestion de l’espace public pour permettre une ville plus propre ». https://dechets.ampmetropole.fr/pro/votre-mode-de-collecte/avec-la-metropole/ Nous demandons que la Métropole: • Fasse payer à TOUS les professionnels la Redevance Spéciale • Accentue la pression sur les professionnels privés et publics qui génèrent le plus de déchets • Mette en place un outil permettant le suivi des paiements (PME, ETI ,GE). En comparaison le Grand Lyon (similaire en taille) perçoit 32 millions d’€ de Redevance Spéciale alors qu’Aix-Marseille Provence Métropole n’en perçoit que 8 millions. QUE FAIT LA MÉTROPOLE !? ON EN A MARRE !
    2,343 of 3,000 Signatures
    Created by Alternatiba / ANV Cop21 M. Picture
  • URGENT ! STOP ! SECODE (80), Une montagne de déchets ménagers
    SECODE = SErvice de COnditionnement des DEtritus (DEchets) VALOPOLE = Pôle de Multivalorisation des Déchets: L'extension de 50ha de la déchetterie SECODE à 10km d'Amiens sur une zone : - agricole et boisée, - près d'un site historique (moins d'1 km), et à proximité d'une réserve naturelle, - régulièrement empruntée par les habitants pour se promener (GR existant), ou simples trajets, - entourée de villages et futurs habitats, zone constructible, de lycées et écoles, Donc l'extension de la décharge monumentale de déchets ménagers atteignant des sommets : - visible au loin et apparaissant sur Google ! carré blanc ! (La photo a été prise à 3km environ, la masse blanche est un apport) - en provenance d'une bonne part du département (700000 habitants) avec pollution (déjà en l'état) et pire à venir ; Donc avec pollution : * nuisance olfactive toxique et insupportable, * environnementale avec passage de camions et dégradation de l'infrastructure, accompagné de vibrations du sol, occasionnant également une gêne sécuritaire, * visuelle avec vols de déchets : plastiques, sacs entiers sur les bas-côtés, et pas seulement * sonore, * Transformation de la biodiversité : les mouettes viennent se nourrir (la mer est à 70km), troupeaux de sangliers, les mouches, etc.... et que mangent-ils ? * qu'en est-il de la nappe phréatique ? Tout cela avec des informations du projet qui se met en place ... avant avis des habitants : - FR3, 20 juillet 2023 : "Extension du centre de déchets face aux habitants", - Création d'un collectif le 15/06/23 "CONTRE UN SIECLE D'ENFOUISSEMENT" - Concertation publique par la société du 12 juin au 12 juillet 2023 afin de "s'informer et de s'exprimer" étayée de visites du site et d'ateliers, - commune de Boves, 24 mai 2023 : Concertation publique, - FR3, 12 avril 2023, "les habitants réclament des réponses à l'enfouissement" - Courrier picard, annonce du lancement d'une pétition le 26 février 23, et articles réguliers - Change.org : 21 février 2023 une première pétition, - usine nouvelle, 18 septembre 2022 : le projet est annoncé par la société, Bref, Pot de fer contre coffre-fort ! ... Ceci EST UN SCANDALE ! Augmenter la capacité d'une décharge pour accueillir les déchets ménagers en provenance des communes environnantes alors que l'on est capable et, cela est programmé par la loi au 1er janvier 2024, de faire des bacs à compost (proximité) et qu'il y a urgence à limiter l'ensemble de nos déchets pour préserver la planète donc la vie, C'est déverser sa m.... chez les autres ! C'est 1 pour tous, Tous contre 1 ! L'avenir des habitants, c'est l'environnement ! L'avenir des Puissants n'est pas celui des Habitants mais celui des mourants ! Une Honte ! Stop à cette décharge !
    60 of 100 Signatures
    Created by Ag A.
  • Arrêtez l'exploitation d'une ressource minière transfrontalière(Haïtiano-Dominicaine)
    Selon les études scientifiques, L'exploitation des ressources naturelles peut causer beaucoup de problème dans les espaces avoisinnants de la dite exploitation et déranger l'environnement dans son ensemble. En effet, l'exploitation de cette mine d'or transfrontalière entre Haïti et la République dominicaine n'est pas sans conséquences sur l'environnement selon les quotidiens des deux pays. C'est à la compagnie d'exploitation minière Unigold qu'on a attribué la concession de plusieurs hectares pour l'extraction de l'or sur la frontière haïtiano-dominicaine, cette compagnie d'exploitation attend juste son permis d'exploration et d'exploitation, selon Ayibopost, un quotidien Haïtien en ligne. La suspension de cette exploitation minière entraînera un soulagement pour les habitants des deux pays vivant en milieu frontalier, la non pollution de l'eau de surface , l'utilisation équitable de l'eau naturelle dont les deux pays se trouvaient déjà en crise même avant l'exploitation, toujours selon Ayibopost. Nous nous trouvons face à une évidence exceptionnelle que si nous ne forçons pas les concernés à prendre les dispositions adéquates pour la suspension de ce projet d'exploitation , cela coûtera la vie des habitans ainsi que d'autres espèces vivant en milieu frontalier, et surtout la dégradation de l'environnement dans son ensemble , et qui dit la dégradation de l'environnement dit l'un des effets du changement climatique. Les deux pays voisins, partageant l'île, sont très vulnérables en matière d'aléas du changement climatique, selon les dernières données de L'ONU environnement. Je vous demande de me rejoindre dans cette pétition pour épargner notre environnement qui est déjà dans un état très critique.
    174 of 200 Signatures
    Created by Djems J.
  • NON au projet routier du BIP, OUI à la préservation des espaces naturels !
    Vous habitez Soisy, Montmorency, Deuil, Groslay, Montmagny, Sarcelles, Arnouville ou Garges ? Alors votre ville serait traversée ou longée par le BIP ou "avenue du Parisis", un projet de route 2x2 ou 2X3 voies large comme une autoroute dont la construction pourrait démarrer en 2024. Il est encore temps de stopper ce projet ! 🚗🚛 La construction du tronçon Est (Groslay - Sarcelles - Arnouville - Garges) est bloqué depuis 2016 par un recours juridique porté par le collectif Vivre sans BIP. Après sa victoire en appel en 2022, le département du Val d'Oise, qui porte le projet, s’est pourvu en cassation. S'il gagne en justice dans les prochains mois, la construction du tronçon Est pourrait démarrer dès l'année prochaine ! Ensuite il ne resterait que 5 km à réaliser pour relier la A1 à la A15. Ne doutons pas qu'ils passeront en force pour boucler le BIP ! Ce projet routier serait une catastrophe. 👉 Le BIP couperait nos villes en deux, détruisant au passage une centaine d'hectares d'espaces naturels (chemins de randonnée, bois, jardins partagés, friches riches en biodiversité...), un trésor aux portes de nos villes préservé jusqu'ici de l'urbanisation ! 👉 Ce projet routier détruirait aussi la ferme Lemoine : ses espace maraichers dont les légumes sont en vente directe auprès des habitants, et ses magnifiques prairies, l'un des derniers poumons verts à proximité de Sarcelles, Garges et Arnouville ! 👉 Comme toutes les nouvelles routes, cette voie rapide provoquerait un afflux de trafic additionnel. Ce trafic induit augmenterait la circulation routière actuelle, phénomène démontré depuis les années 90 et reconnu par l'ADEME (1). Cette route s'engorgerait rapidement de camions circulant de la A1 à la A15, entre la zone d'entrepôts la plus grande d'IDF à Garonor et les entrepôts de Roissy qui viennent d'être agrandis (Fedex, DHL) à l'Est, jusqu'au port de Gennevilliers et le futur entrepôt géant "Green Dock" à l'Ouest. On estime le futur trafic entre 40 et 60 000 véhicules/jour minimum ! (source : enquête publique) 👉 En attirant plus de trafic, cette route 2X2 voies provoquerait une forte augmentation de la pollution atmosphérique et sonore. Alors que nous respirons trop de pollution et que nous sommes déjà sous les couloirs aériens de Roissy ! 👉 La santé de 10 000 enfants est menacée ! Une quarantaine d'écoles de la crèche au lycée sont situés le long du tracé du BIP. Un véritable scandale ! On sait désormais que les enfants sont les premières victimes de la pollution de l'air et que le bruit entraine des retards d'apprentissage. 👉 Le BIP augmenterait les émissions de CO2 ! Le passage progressif à la voiture électrique ne suffira pas à atteindre nos objectifs climatiques comme le montrent les études. Une réduction du trafic routier est nécessaire au profit de transports collectifs ou de mobilités actives comme le souligne le GIEC. Voilà pourquoi nous demandons l'abandon définitif de ce projet d'un autre siècle, conçu dans les années 30 😱 Depuis le monde a changé ! La biodiversité et le climat sont menacés, des routes ont été construites partout (près de 100 m2 par Français, plus que de surface habitable !), la mobilité doit être transformée et les habitants désirent une meilleure qualité de vie. La majorité des maires sur le tracé et la plupart des habitants sont opposés à ce projet. Nous souhaitons un projet alternatif d'avenir qui préserve ces espaces naturels ! ✊ Nous pouvons obtenir l'abandon définitif de ce projet si nous nous mobilisons ! Signez et partagez cette pétition ! (1) https://theconversation.com/pourquoi-supprimer-des-autoroutes-peut-reduire-les-embouteillages-171562
    9,342 of 10,000 Signatures
    Created by Amis de la Terre val d’Oise et Collectif Vivre sans BIP
  • Pour une Convention citoyenne sur la Penfeld
    Chaque ouverture de la Penfeld : fêtes maritimes, port du château, plateau des Capucins, téléphérique témoigne combien la Penfeld et ses abords sont des moteurs puissants dans le dynamisme du cœur de ville et dans l'image de Brest. La démarche "Coeur de métropole" initiée par le cabinet d'urbanisme de Paola Vigano a montré l'intérêt d'associer les habitant.e.s aux réflexions sur l'évolution de leur ville. La "Convention citoyenne sur le climat" a révélé la forte pertinence d'une élaboration de citoyens tirés au sort, éclairée de diverses expertises. Cette démarche est aujourd'hui reprise par de nombreuses villes à Rennes, Nantes, Rouen... . Dans le prolongement d'initiatives de participation habitantes mises en place à Brest (conseils de quartier, tramway ..) l'association « Rue de Penfeld » propose une pétition citoyenne pour la mise en place d'une convention citoyenne .Ce dispositif mis en place par la collectivité permet s'il recueille plus de 2 000 signatures l'examen d'une proposition en conseil municipal. Les signataires de la pétition proposent à la collectivité d'organiser une convention citoyenne « Brest et la Penfeld » avec pour objet : - l'élaboration de propositions éclairées de diverses expertises sur l'ouverture et le partage de l'espace Penfeld de l'embouchure jusqu'aux étangs.. - le suivi de ce dossier par des représentant.e.s de cette commission au sein de la "Commission Penfeld" ouverte à la société civile.
    341 of 400 Signatures
    Created by Association Rue de Penfeld
  • Biodiversité menacée : Non à l'ascenseur valléen, Oui à un vrai réseau de transport en commun.
    Nous demandons la suspension de ce projet, lancé à toute allure malgré de nombreuses réserves et avis critiques, sans réelle consultation des riverains. A la place, nous souhaitons un projet de mobilité qui profitera réellement aux habitants tout en respectant les espaces naturels. Ce projet comporte d’importantes lacunes et incohérences pointées par le commissaire chargé de l’enquête publique en 2022 (1) et par la MRAE (2). Malgré plusieurs recours déposés contre le projet, la commune a déjà engagé de gros travaux sans attendre les décisions de la justice. Pourquoi ce projet ne doit pas se faire ? 🤕 Pour les milieux naturels, nous dénonçons avec ce projet : - Le défrichement de 22 000m² de forêts communales et de boisements privés dont la suppression de 9 000m² d’espace boisé classé, - La destruction de 4437 m2 d’habitats naturels, - Des effets néfastes évalués comme forts sur les oiseaux selon les lieux. 🤕 Pour la qualité de vie : - Une nuisance visuelle en plein bourg et sur toute la hauteur du coteau jusqu’à Saint-Gervais, avec des pylônes de 30m de haut et une coupe à blanc dans la forêt de 20m de large. - Des pylônes implantés en zone rouge d’effondrement, à proximité d’une conduite d’eau forcée, avec le passage des cabines au-dessus d’une ligne à haute-tension EDF. - Un bruit de fond continu pour les habitants du Fayet et les enfants de l’école maternelle et élémentaire tous les jours, non-stop, de 6h à 22h. - La perte de l’environnement paisible du Parc Thermal avec un gros vis-à-vis sur la ligne du télécabine. 🤕 Pour de justes dépenses de l’argent public : - Très peu d’habitants seront concernés par l’usage régulier de l’ascenseur valléen : la Région doit subventionner le transport urbain, et non pas le transport touristique ! - Un gain de temps faible : une montée de 6 minutes contre 8 minutes par la route. - L'impact sur la baisse des émissions de CO2 n'est pas avérée ! 🙂🙂 Nous demandons le développement des moyens déjà existants : - Augmentons la fréquence et le maillage des navettes et des bus pour servir le plus grand nombre en limitant l'usage du véhicule individuel, - Développons l’autopartage, le covoiturage et le rézo pouce, - Ouvrons l’usage du Tramway du Mont-Blanc au transport public sur son 1er tronçon entre le Fayet et Saint-Gervais. Il est encore temps d’agir ! Signez la pétition : Ensemble, demandons l’abandon d’une infrastructure surdimensionnée, et réorientons les fonds sur les modes de transport déjà existants. (1) Rapport d’enquête publique 2022, www.agirecoraisonnable.fr/Actualités /Rapport d’enquête publique Doc 1 (2) Avis de la MRAE, rapport 12 avril 2022, www.agirecoraisonnable.fr/rapport-mrae.
    635 of 800 Signatures
    Created by Agir éco raisonnable
  • La Tous à vélo : Pour une voie verte cyclable sur l'ancienne voie de chemin de fer Ascq-Orchies
    La Tousàvelo est une association créée par des citoyens de la Pévèle en avril 2022, afin de relancer le projet de la réhabilitation de la voie de chemin de fer Ascq - Orchies, ligne fermée en 2015 par manque de voyageurs. Cette voie ne sera plus une voie ferrée classique (information confirmée par la SNCF). Alors que faisons nous sur cette voie qui ne dispose que d'un seul rail?? Une solution innovante type tram train couterait presque 200 millions d'euros et ne verrait le jour que d'ici 10 ans. Et le car, solution qui n'est de moins en moins utilisée au quotidien sur les lignes existantes? Depuis quelques années, certains élus tentent de trouver une solution à cette voie, en validant d'abord un car à haut niveau de service, pour les élus communautaires de la Pévèle Carembault, puis récemment, en proposant la création d'une voie verte cyclable en attendant de pouvoir trouver une solution de transport en commun qui fasse consensus avec la MEL (Métropole Européenne de Lille), la Région et le département. Nous soutenons cette proposition de création de voie verte cyclable, validée par la motion prise par la CCPC (Communauté de Communes Pévèle Carembault) de juillet 2023. Aujourd'hui, nous voulons recueillir le vote des habitants, les personnes les plus concernées par ce choix en vous demandant de signer cette pétition en faveur d'une voie verte cyclable. Elle pourrait répondre à beaucoup d'enjeux tels que le déplacement des collégiens et lycéens vers les lycées d'Orchies, Genech et Cysoing en toute sécurité, la promenade pour l'ensemble des habitants, que ce soit en vélo ou à pied, et même la valorisation de notre patrimoine touristique de la Pévèle auprès de personnes extérieures à la Pévèle (bataille de Bouvines, Blocaus, nature, etc). Le temps est compté, la nature reprend ses droits, l'emprise se fragilise. Or même si les élus se mettaient d'accord aujourd'hui, il faudrait 2 ans pour concrétiser cette voie cyclable. Nous comptons sur vous pour faire entendre votre voix, celle du peuple!!!
    2,451 of 3,000 Signatures
    Created by Carole J. Picture
  • Montpellier, classons le Coteau de Malbosc en zone naturelle
    Au Nord-Ouest de Montpellier, entouré d’une urbanisation dense, existe un espace naturel (le Coteau de Malbosc) de plusieurs dizaines d’hectares dont une bonne partie est réservée depuis 2007 pour la construction d’un millier de logements dans le cadre d’une ZAC. Au fil du temps, le Coteau est devenu pour les milliers de riverains, la seule possibilité de se retrouver au calme dans un environnement naturel, aisément et gratuitement accessible. Pour eux, le Coteau répond à un besoin vital pour leur bien-être et contribue à développer des liens avec la nature. Les habitants des quartiers environnants demandent que, dans le cadre du PLUi-C de la Métropole de Montpellier en cours d’élaboration, le Coteau de Malbosc soit entièrement classé en zone naturelle (N). Par ailleurs, maintenir le Coteau en zone naturelle contribuera à lutter contre l’érosion de la biodiversité et à limiter les îlots de chaleur ; n’augmentera pas le risque d’inondation à l’aval lors d’épisodes de grandes pluies, préservera la qualité d’un paysage apprécié, maintiendra une capacité de stockage du carbone par le sol, n’accentuera pas les embouteillages existants dans les voies de dessertes traversant les quartiers riverains, etc. Urbaniser, artificialiser le Coteau de Malbosc est un projet d’un autre siècle ! Sanctuariser le Coteau de Malbosc en zone naturelle serait une importante contribution pour que Montpellier soit une ville mieux adaptée au défi du dérèglement climatique et favorable au bien-être de sa population. Mesdames et messieurs les élus de la Métropole de Montpellier, nous vous demandons de classer le Coteau de Malbosc en zone naturelle (N) dans le futur PLUi-C ! * PLUi-C : Plan local d’urbanisme intercommunal - Climat
    5,242 of 6,000 Signatures
    Created by Collectif Coteau de Malbosc Picture
  • NON AU MASSACRE DU CHEF-LIEU DE SAINT-MARTIN-BELLEVUE
    Non à la bétonisation du chef-lieu de Saint-Martin-Bellevue - Fillière 74370 La commune de Fillière a validé le 15/05/2023 un permis de construire valant permis de démolir à la société SAS YTEM AMENAGEUR représentée par Mr MARCHAND Yann pour démolition totale de 4 bâtisses (une ancienne grange et les dépendances des propriétaires) et construction de 40 logements collectifs avec 91 places de parking au 1190 route du Mont (chef-lieu de Saint-Martin-Bellevue), sur une surface de 4663m² délimitée côté nord par le prieuré et son église ; côté sud par le golf du belvédère et côté ouest par la route du Mont (zone UA modifiée comme telle au dernier PLU). Les bâtiments existants sont des bâtiments publics : la mairie, avec un relais-poste, la salle polyvalente, la bibliothèque, les écoles maternelle et élémentaire (350 enfants), une aire de jeux « City-parc » ainsi que le PADD du Grand Annecy l’a bien noté : "La structure urbaine de la commune est éclatée ; il n’y a pas de noyaux urbains traditionnels clairement identifiables. Le chef-lieu présente la particularité d’être dédié avant tout aux équipements publics ; les constructions à usage d’habitation sont marginales. Il bénéficie d’une situation en promontoire avec des vues remarquables à 360°." Ces dernières années, la commune de Fillière a été prise d’une frénésie d’urbanisation excessive au détriment de la nature et du cadre de vie de ses habitants alors même que les infrastructures routières sont inadaptées voire même à bout de souffle. Jamais nous n’aurions pu imaginer que cette frénésie puisse atteindre notre chef-lieu préservé depuis toujours, d’autant que la mairie de Saint-Martin-Bellevue a toujours été rassurante à ce sujet, avant d’entrer dans la commune nouvelle de Fillière. Nous sommes sur un PROMONTOIRE, au SOMMET D’UNE COLLINE, pourquoi vouloir densifier cet espace de sérénité et de promenade, dédié aux infrastructures publiques ? Non seulement le site serait complètement dénaturé, mais la régression environnementale serait flagrante, ce projet ne répondant pas aux enjeux climatiques et faisant contresens avec la loi Climat et Résilience votée en 2021 visant à ralentir le rythme d'artificialisation des sols. Le collectif « Protégeons notre chef-lieu » dit NON à ce projet aux motifs suivants : • Il nuit gravement à la qualité de ce site paysager naturel, exceptionnel, avec vue en promontoire à 360° sur les montagnes. • Il a été élaboré sans concertation avec les habitants très attachés à sa valeur patrimoniale. • Il va densifier un espace qui n’a jamais eu vocation à l’être. • Il augmentera la densité de circulation sur une petite route déjà très largement impactée par les trajets quotidiens ; les embouteillages sont déjà très fréquents jusqu’au golf aux horaires scolaires, la place manquant sur le promontoire pour que la circulation des voitures puisse être fluide. Et l’on voudrait ajouter encore et encore des voitures… • Il augmentera la pollution de l’air. • Il créera des nuisances pour tous : visuelles, sonores. • Il est contraire au PADD (Projet d’Aménagement et de Développement Durable) du Grand Annecy. • De par sa position excentrée, il ne permettra pas aux nouveaux habitants, (construction de 40% de logements sociaux) de se déplacer facilement pour faire des achats ou se rendre au travail : aucune liaison par bus possible. Voilà pourquoi, pour l’ensemble de ces motifs exposés, nous demandons l’annulation pure et simple de l’autorisation du permis de construire délivrée par la mairie de Fillière le 15 MAI 2023 afin de préserver le chef-lieu de Saint-Martin-Bellevue, site naturel et dernier bastion de la commune dédié à la sérénité avec ses vues à 360° sur les montagnes alentours. Nous comptons sur votre soutien, plus nous serons nombreux à faire entendre notre voix, plus nous aurons de chances de sauver le chef-lieu de St-Martin-Bellevue ! Il y a urgence à agir ! Merci de signer cette pétition, et de la partager au plus grand nombre ! Pour rejoindre notre collectif : [email protected] crédits photos : Extraits du permis de construire - DR
    1,078 of 2,000 Signatures
    Created by Collectif PROTEGEONS NOTRE CHEF-LIEU
  • STOP AUX ATTEINTES À L’EAU, AU TERRITOIRE ET À L’ENVIRONNEMENT DANS NOS COMMUNES !
    Ce sont pourtant des biens communs que nous nous devons de défendre et de protéger ! Si vous soutenez l’action de notre collectif Eau voleurs, Signez notre pétition ! Rejoignez le mouvement ! https://www.helloasso.com/associations/adeep/adhesions/bulletin-d-adhesion-et-de-cotisation-prix-libre
    2,061 of 3,000 Signatures
    Created by Collectif Eau voleurs